• 156249 visits
  • 120 articles
  • 6325 hearts
  • 4930 comments

Fic 2 : chapitre 47 11/04/2017

Chapitre 47 : - Tu es touché ?
-Je suis coulé.
 
***
Lolouw- : Salut à vous, j'espère que ça va vous plaires. C'est vraiment cool de me suivre même si mes chapitres sortes tout les siècles . Je sais que c'est hyper chiant , mais c'est mieux ça que j'abandonne . =* thank you de la compréhension
 
***
 
Pdv Fared
 
Gérald : ..putain..je suis ..où moi ? - se relevant -
 
Je sortais de ma transe réalisant que je tenais toujours sa mains , pire encore je voulais la tenir plus fortement !! putain quel con !! je l'enlevais rapidement . Je me tournais vers la tête de schoumph , il est dans un piteux état : il était recouvert de terre , les genoux en sang ,je le voyais grâce à son jean troué à cette endroit là et qui d'ailleurs était rougie de sang. Je regardais sa tête , le teint blafard et les yeux vitreux .
 
Fared : Reste posé mec , ta copine vient te chercher
Gérald : P..Pardon ?!
Fared : Ouais , elle ta appelé et elle ma dit qu'elle arrivait
Gérald : Q..Quand elle a appelée !! - en essayant de se rappeler – E..erza va venir
Fared : ah bha non...elle s'appelle Lucy .
 
«  Gérald !! »
 
Il tournait la tête vers cette voix en alerte , il devenait encore plus livide . Je voyais cette fille du nom de Lucy courir puis s'agenouiller contre lui , lui prenant la tête entre ses mains . Comment des yeux peuvent montrer autant de panique et de soulagement en même temps ?
 
Pdv Lucy
*Quelque instant plus tôt *
 
Mes yeux restaient exorbités, je n'arrivais pas à bouger d'un pouce, la peur qui m'assaillais était horrible . Je sentais qu'il freinait et que la voiture s'immobilisait . Je regardais dehors et voyais la zone désinfecté.. j'ouvrais la porte avec force et m'extirpais pour courir de toute l'énergie qu'il me restait .
 
Mira : Lucy !! attends moi !!
James : Oui putain attends merde
 
Je n'écoutais en rien leurs paroles , comme si je pouvais attendre alors que mon frère est quelque part ici , dans l'incapacité de prendre un téléphone , dans la nuit et dans le froid . Qu'est ce qu'il a fait ? ... je contournais plusieurs garages , je sentais ma gorge me brûler et mes poumons se durcir tels des pierres ardentes . Je le voyais au loin , contre un local ... je m'arrêtais . Mon c½ur se figeait , il était là , assis se retenant de sa main pour ne pas retomber contre le sol , les yeux mis clos . Je lâchais un petit filet d'air .. puis :
 
Lucy : Gérald !!
 
Je repris ma course et allais contre lui . Ma main pouvait toucher sa joue qui était malgré le froid chaude , je peux le toucher même s'il ne bouge pas .il est a porté de mes mains, de moi et c'est le plus important pour moi actuellement .
 
Lucy : Tu vas ..bien ? Dis moi quelque chose, je tend pris !!
 
Il attrapait doucement ma main et la serrait fortement. Il me regardait en faisant « non » de la tête . Des larmes franchissaient la limite de ses yeux et dégoulinaient silencieusement sur ses joues .
 
Gérald : Lucy ..Je ne suis pas beau ...
 
J'écarquillais les yeux et sans pouvoir me contrôler , je me suis mis à pleurer aussi . J'attrapais sa tête et la collait dans mon cou .
 
Lucy : ..C'est vraiment pas grave ...demain tu le seras, tu seras le plus beau de tous ..
 
Embrassant son crâne, j'ai tellement eu peur . J'ai tellement eu des souvenirs moche qui s'étaient défilés dans ma tête depuis ce début d'après-midi. J'ai tellement eu peur qu'il soit dans un état pire que celui là . Je respirais un bon coup , l'essentiel est qu'il soit là , je séchais mes larmes et relevais sa tête , lui donnant le plus grand des sourires . Je le serrais encore plus contre moi sentant enfin mon c½ur s'alléger et reprendre un bal léger et doux .
Je tournais la tête pour voir deux personnes complètement inconnus ne sachant comment réagir , gêner de la situation .
 
Fared : Euuh . .. bonsoir ?
William : Ohayo !!
Lucy : Oh pardon , je ne vous avais pas remarqué , c'est bien un de vous que j'ai eu au tel , c'est ça ? Merci d'être resté. Vous voulez combien ?
Fared : Combien ?
Lucy : Oui combien vous voulez pour être resté avec lui ?
Fared : On veux rien .. de toute façon..
 
«  Gérald !! Lucy !! »
 
Je voyais au loin Mira courir vers nous, avec derrière elle James avançant calmement. Elle s'arrêtait à quelque centimètre de nous .
 
Mira : Il..il va bien ??
Lucy : Je crois même qu'il s'est endormi..
William : Mira ??
 
Elle regardait le garçon au yeux bleu et sursautait . Elle eu même un petit pas de recul . Ils se connaissent ? Visiblement oui .
 
Mira : W..William , ça fait longtemps ..
William : Ouais grave, ta changée un peu ..
Mira : ..ah ..bha on change ..
Fared : C'est qui ?
William : On était dans la même classe en 4 éme, ça fait chelou de te voir ici ..
Mira : ..ah qui le dis tu
 
Je voyais qu'elle restais stoïque devant lui mais ses lèvres tremblaient légèrement, qui est se gas pour elle ? Un ancien petit-copain ?
Son sourire se crispait d'une violence..jamais j'ai vue Mira ne pas réussir a sourire .. elle se reculait davantage mais elle se cognait dans James . Elle relevait la tête et s'excusait .
 
James : Bon on a trouvé Gérald , on bouge de là ! Je reste pas une seconde de plus dans un endroit aussi dégueulasse.
 
Il s'avançait vers nous et attrapait le bras de Gérald pour le soulever . J'attrapais son autre autre bras et l'aidais à marcher . Je regardais derrière moi , Mira était confuse ..très confuse .. jetant plusieurs regard furtif vers eux .
 
Lucy : Vous deux venez , j'ai une dette envers vous tout de même, et vue l'état de ..William , vous ne serez pas en position de refuser .
 
Elle jeta un regard vers moi et je hochais de la tête . Sur ceux toute notre petite troupe rejoignait la voiture . On posait Gérald sur le siège arrière, je le regardais , son visage avait l'air légèrement plus apaisé , je soufflais soulagé faisant quitter toute traces d'accumulation de stress . Je m'asseyais au milieu et Fared et William entassés à coté de moi . Mira à l'avant avec notre sauveur de conducteur.
 
Mira : Merde !!
 
Elle s'activait sur son phone , qu'est ce qu'il se passe .....putain qu'elle conne ! Je pris mon tel rapidement et écrivait dans notre conversation groupé « Nous l'avons retrouvé, on rentre à la maison » deux secondes après ça , nos téléphones s'affolèrent de messages et d'appel . Je tombais sur l'appel de Erza .
 
Mira : Ouai Grey ? ... oui on l'a ... non ça va , on est en voiture , on va chez Gérald je pense ...ouai d'acc bisous – en raccrochant -
Lucy : Allo Erza ? On l'a retrouvé ..
Erza : c'est vrais ! Il était où ?? - sa voix trahissait sans qu'elle le veuille son angoisse -
Lucy : ..I..il était ..dans un lieu que je ne connaissais même pas mdrr .
Erza : Il va bien n'est ce pas !!?
Lucy : Il dort comme un bébé a coté de moi
Erza : ..Il dort ? ...i... il a fumé ?
 
Un silence s'abattait, je ne savais pas quoi répondre. De toute façon mon silence parlait pour moi . Pardon Gérald mais il faudra que tu assumes, jusqu'au bout .
 
Erza : Il l'a vraiment fait ?! Vraiment – sa voix se déchirait -
Lucy : Je sais que ça doit pas être facile pour toi , mais ..essaye de le comprendre s'il te plaît .
Erza : Tu veux que je comprenne ça !! - j'entendais ses sanglots – il aurait jamais du !!!
Lucy : Peut-être ..je sais pas , j'en sais rien . Tu veux venir chez Jubia
Erza : ....
Lucy : Erza !!
Erza : J..je.. non .. je ..- éclatant de pleur -
Lucy : Très bien , tu fais comme tu le sens , de toute façon la porte sera toujours ouverte pour toi , tu le sais hein ?
Erza : ..j.. oui – en raccrochant -
 
Je cognais mon iphone contre mon front. Erza n'était pas du tout prête pour ça , elle essaye de fuir et ça va avoir un coût sur leur couple . L'argent ne peux acheter certaine chose et nous le savons éperdument . J'embrassais son front , courage Gérald.
 
Nous étions arrivé devant l'endroit indiqué par Jared , je me rendit compte que c'était dans le quartier de chez Natsu. Je me remercie de ne pas avoir été une garce et de les avoirs ramenés ...enfin d'avoir imposé à James de les ramener car c'est peut-être des amies à Natsu. Ils sortaient de la voiture nous remerciant un million de fois. William s'arrêtait à la vitre de Mira qui était baissée .
 
William : Ça ma fait bizarre ..mais plaisir de te voir , tu as l'air d'être avec des gens bien . C'est vraiment cool ...
 
Il avait le regard qui la fuyait ...lui , je sais pas c'est qui , mais il a fait du mal à Mira . J'oserais peut-être lui demander ..un jour . Elle hochait simplement de la tête et ils partaient comme nous . Mira se retournait me souriant comme si il ne s'était rien passé .
 
Mira : Grey ma prévenu que tout le monde savait que nous l'avions retrouvé, il demande ce qu'ils faisaient ?
Lucy : Je ..
 
Je ne savais que répondre et mon portable se remis à vibrer. Je regardais l'écran «  Natsu » je soufflais un bon coup et appuyais sur le téléphone vert
 
Natsu : bébé ça va ? Comment va Gérald ?
Lucy : Moi oui très bien et il dort ..ça va aller , juste une mauvaise nuit .
Natsu : Ouai ..tu veux qu'on face quoi ? On vient ? ta voix est fatiguée..
 
Je regardais l'heure , je réprimais un soufflement « 01h06 » . Ils n'ont pas arrêté depuis .. c'est à Jubia et moi de nous occuper de Gérald , ils en ont déjà bien assez fait .
 
Natsu : Luce ?
Lucy : Oh excuse-moi, non ne t'inquiète pas ça va aller ..il est tard rentre chez toi .
Natsu : Mais Gé..
Lucy : Tout va bien , il dort .. On se voit demain s'il te plaît ?
Natsu : Ouai ..d'acc – en soufflant – au moindre problème tu m'appelles , d'acc ?
Lucy : Bien sûr ..Je..Je t'aime , encore merci de l'avoir cherché aussi longtemps ..
Natsu : Je t'aime aussi bébé , c'est mon pote et c'est ton frère . Tu remercieras Mickaël comme je peux pas te ramener, bisous mon c½ur .
Lucy : Je...Je ..ouai d'accord , bisous à demain .
 
Je coupais la conversation et retapais mon tel contre mon front. Je reviens de mettre de la distance entre nous , alors que lui fait tellement d'effort pour nous et le pire ..je lui mens . Je vient de lui cacher consciencieusement que c'est James qui nous ramène. Qu'est ce que j'aurais dûe faire ? Je me vois pas lui dire maintenant que j'ai fais appelle à James et il est en moto ... La voiture s'arrêtait à nouveau . Je relevais la tête et voyais qu'on était devant chez Jubia ..qui d'ailleurs attendait sous le porche ...elle nous vue et accourue . J'ouvrais la porte et allais à sa rencontre .
 
Jubia : Comment va-t-il ?!
Lucy : Il va bien, on va le mettre dans son lit et on se posera pour discuter .
Jubia : Oui d'accord venez vous mettre ...au ...chaud
 
Je voyais son regard divaguer derrière moi, le fixant sur James. Elle arquait des sourcils avant de secouer sa tête .
 
Jubia : Merci de nous avoir aidés à le retrouver.
James : C'est tout naturel.
 
Il ouvrait la portière de Gérald et commençait à le soulever . Je m'empressais de l'aider, Gérald est assez lourd . D'ailleurs se dernier se mis à grogner se sentant bouger . Si il était conscient de toute notre fin de journée , il n'oserait même pas s'éveiller .
 
Après l'avoir mis dans son lit, on descendait dans le salon .
 
Jubia : Mira , tu déjeunes quoi le matin ?
Mira : Du ju... attend ça me dérange pas de rentrer à pieds , tu sais ?
 
Nos trois regards se posaient sur elle, elle est folle où c'est comment ! Sont regard se fronçait légèrement essayant sûrement de chercher ce qui n'allais pas dans sa phrase .. sauf que c'est la phrase en elle même qui n'allait pas .
 
Lucy : tu es folle où quoi ?!
Jubia : Tu dors ici voyons !!
James : Je peux te ramener , ça me gêne pas .
Lucy : Tu dors ici , surtout que tu as prévenue Lisanna qui a prévenu ton frère
Mira : Mais je ..
Jubia : Il n'y a pas de mais , cette maison est assez grande pour éviter les questions de qui va oser rester . Et toi J..James ?
James : Moi ? - surpris -
Jubia : Bha oui ? Tu veux rester ici ?
James : Merci , c'est très gentil mais je vais devoir refuser .
Jubia : C'est comme tu veux, encore merci pour mon abruti de frère
James : ce n'est rien , d'ailleurs je vais filer .
Lucy : Je te raccompagne .
 
Je l'accompagnais jusqu'à la porte . Il se posait sur le pallier, en me fixant .
 
James : Comme le dis ta cousine , c'est un abruti .. ne le laisse plus jamais t'atteindre comme ça .
 
Je mordais ma lèvre honteuse et hochais la tête .
 
James : Tellement abruti que si il te voyait aussi désorienté, qu'il ne te reconnaîtrait même pas .
 
Je relevais le regard pour le voir le sourire rieur , je pouffais de rire .
 
Lucy : Encore merci pour tous ce que tu as fait ....tellement que je trouve que mon merci est minable
James : ça me suffit, aller je file
 
Il me fis un shack et partait . Je fermais la porte et retournais dans le salon où elles étaient affalées , épuisées .
 
Mira : Il est vraiment gentil ce James .
Jubia : Oui , j'en suis encore étonnée .
Lucy : L'ange de leurs bandes – dis-je souriante -
 
Je me vautrais dans le fauteuil, fixant le plafond .
 
Lucy : Un très bon allié si tu as des soucies – lançais-je -
 
Je les regardais , Jubia surprise que je lâche ça surtout en présence de Mira et cette dernière hochant de la tête ne demandant pas suite.
 
Lucy : Je vais dormir avec Gérald , je le sens pas de le laisser .
Jubia : tu m'appelles en cas de soucie comme d'hab , Mira tu dors avec moi .
Mira : Ouiiiii – soudainement très contente -
Lucy : Fais gaffe Jubia , elle va vouloir faire des faire des trucs chelou
 
On se regardait et on explosait de rire . On se relevait difficilement vraiment épuisées . J'allais monter à mon tour les escaliers mais j'entendais toquer à la porte . Je sursautais , faisant un pas de recul . Qui pourrait venir à une heure pareille ? Mon oncle et ma tante sont en se moment même à l'autre bout de la terre et ils ont leurs clefs. Alors c'est qui !! Qui bordel !! j'ai fermé la porte ? Je sais plus .. Je voyais Jubia passer devant moi . J'allais la retenir mais mon bras avait été trop lent . Elle regardait par le petit troue , fit une mine surprise avant d'ouvrir ..je fermais les yeux .
 
James: La proposition tien toujours ? Ma voiture vient de claquer et je dois t'avouer que j'ai eu une longue journée et j'ai besoin de faire un travail urgent – montrant son pc -
Jubia : Tu es dehors depuis tout à l'heure ? Oui vient entre – le faisant entrer -
James : Salut les filles , je suis trop presser de partager cette pyjama partie avec vous !! - avec une pointe de sarcasme -
 
On explosait de rire.
 
1 heure plus tard-
 
J'étais assise sur un petite fauteuil posé juste devant le lit de Gérald , le regardant gesticuler dans tout les sens , grognant par moment . Je frottais sous mes yeux , ma fatigue se faisant sentir . Il se retournant gémissait et grimaçant .
 
Lucy : Ouai bha ça t'apprendra !
 
Je me massais la nuque en soufflant . Vous allez me demander pourquoi je me couche tout simplement pas ? bha car Monsieur n'arrête pas de bouger !! et puis je préfère rester éveiller encore un peu, attendre de voir comment il réagit . En parlant de ça, je le voyais s'asseoir dans son lit . Je crains un peu ces réactions. Il a déjà eu des réactions dangereuses ... pas pour moi, hein !! mais pour lui-même.
 
Lucy : Gérald aller, recouche toi
Gérald : j'y arrive pas putain !! j'ai l'impression d'être fait de pierre !
Lucy : Gérald calme toi , c'est pas en t'énervant que ça va passer .
Gérald : et tu crois que c'est en me rallongeant !! - gueulait-il -
 
Je fermais les yeux quelque instant pour stabiliser mon calme . M'énerver serait un comble.
 
Lucy : Essaye, tu verras
Gérald : J'ai que ça à faire d'essayer !!
 
Je soufflais , il posait ses pieds parterre . Il tenait sa tête , elle devait tourner sûrement .
 
Lucy : Je peux savoir tu fais quoi là ?
Gérald : Chercher un médoc..
Lucy : - je rigolais – t'as craqué , n'oublie pas ma présence .
Gérald : Tu parles trop pour t'oublier d'façon !!
 
Aïe, le petit coup qui passe bien là où ça fait mal . Je soufflais , quand il va savoir qu'il ma dit ça , il va être inconsolable ...es ce que je vais lui dire ? J'y réfléchie encore .
 
Gérald : Aller juste un genre ..
Lucy : Et pour les baffes , juste une aussi ? Gérald tu ne prendras pas de médicament alors que tu as de la connerie dans le sang .
 
Il se levait d'un coup tournant dans la pièce . Il posait sa main sur son cou , le grattant . Je soufflais à nouveau..
 
Gérald : ça va ! Je sais que je suis un boulet !! que je suis qu'un faible putain !!! tu peux partir si tu en a marre !
Lucy : Tu es un gros boulet pour toi même oui , tu n'es pas faible, loin de là alors reviens t'allonger et tu sais très bien que je ne te laisserais jamais ... je suis ton pilier non ? - avec un doux sourire -
 
Il me regardait et hochait de la tête venant se rasseoir devant moi docilement. Il fixait le sol , les yeux exorbité ..
 
Lucy : tu vois quoi ? - sachant déjà qu'il voyait une hallucination -
Gérald : Des dents ..
 
Il tirait ses cheveux avant de s'allonger dans son lit se recouvrant entièrement de sa couette, tremblant . Je l'entendais renifler . Je venais m'asseoir à coté de lui posant ma main sur lui , le berçant .
 
Lucy : Il n'y a rien , rien de rien .
Gérald : Putain si elles étaient là !! pourquoi elles sont là !
Lucy : C'est juste une hallucination , j'ai vue une bouteille d'alcool tout à l'heure .. tu as dû faire de sacrés mélanges .
 
Embrassant ce qui j'imaginais son épaule . Je l'entendais pleurer ... il a fumé , il est fatigué et il voit des dents sur le sol , donc celui qui dit : qu'il pleure pour rien ou pire qu'il est faible , je lui casse clairement et purement la gueule , bien ? ..putain à qui je parle moi .... J'entendais son souffle s'adoucir et ses sanglots s'interrompre ..il s'est endormi.
J'ai crue qu'il allait devenir ingérable mais finalement , il tien bien . Je me relevais , m'étirant .
Je descendais dans la cuisine chercher un verre d'eau . Je buvais en regardant le placard des gâteaux, je hochais des épaules , m'accordant se petit écart . J'ouvrais le placard et mon regard se posait directement sur un sachet d'Oréo .. pas ouvert en plus !! Je fis une mini danse de la joie dans ma tête ..mini car c'est épuisant et l'ouvrais .
Ces trucs, c'est tellement bon putain !! j'allais en prendre encore un mais je sentie mon portable vibrer ..qui m'appelle à cette heure . Je le sortais de ma poche ..je soufflais , pourquoi ne dort-il pas. Je répondais :
 
Natsu : Je savais que tu n'allais pas encore dormir, tu vas être chiante demain .
Lucy : ça changera pas comme ça , pourquoi tu ne dors pas ?
Natsu : Car je sais que tu ne dors pas , putain ça fait grave niai ..
Lucy : - je rigolais – c'est vrais , tu as de la chance que je sois crever sinon je t'aurais insulté de niai niai
Natsu : Pourquoi tu ne dors pas ?
Lucy : Je suis de surveillance se soir – essayant de le faire passer à la rigolade -
Natsu : ..Ah ouais ..ton oncle est là ?
 
Mon c½ur sonnait durement et froidement , j'aurais pue je lui aurais hurler de dessus «  comment tu peux croire que mon frère me ferais du mal » malheureusement pour moi , sa question est complètement légitime . Il n'est pas plus maître de ses mouvement et son comportement est incohérent avec des sentiments multipliés au centuple .
 
Natsu : Lucy ?
Lucy : Je suis seule de surveillance se soir , je te jure que j'ai vraiment rien a craindre. Je sais que ça peut faire passer pour du Disney «  malgré tout il ne fera jamais de mal à sa s½ur » mais c'est vrais ..
Natsu : C'est loin d'être du Disney... et comment tu peux savoir ?
Lucy : Car je le sais !! c'est pas la première fois
 
Un blanc s'immisçait entre nous , il n'a pas l'air très convaincu .
 
Lucy : Sur mon phone j'ai une application, c'est un dispositif de protection de célébrité même si j'en suis pas une mdrr . Si je l'active , la police nationale rapplique directement.
Natsu : Tu mytho pas , hein ?
Lucy : Jamais – j'écarquillais les yeux – jamais avec ça ..
Natsu : bon ...tu m'en veux ?
Lucy : J'aimerais mais je peux pas , je comprend vraiment .
Natsu : Merci.. Tu as 15 ans tu n'es pas censée faire ça
Lucy : Natsu ...c'est mon frère , je sais pas quoi dire de plus , c'est mon frère , mon pilier , c'est tout . Ne crois pas qu'il n'a jamais rien fait pour moi non plus , c'est tout le contraire .
Natsu : hein ? ..qu'est ce que tu veux dire ?
Lucy : ..L..rien voyons , je veux juste dire qu'on se soutient mutuellement. Je vais aller me coucher , je ne tiens plus , bonne nuit, tu viendras directement ici hein ?
Natsu : ma.. oui bien-sûr , à demain bébé , bonne nuit .
Lucy : Bonne nuit , je t'aime
Natsu : Je t'aime si tu savais .
 
Mon regard s'ouvrait, ma respiration s'était coupé avant que mon c½ur parte en campagne pour battre la chamade pour toujours . Il n'a pas le droit de me dire ça alors que je suis crevée... on attendait encore quelque secondes et on raccrochait . J'en profitais pour regarder l'heure «  2h59 «  . J'étais dans le couloir quand j'entendais du bruit dans sa chambre , putain ! J'accourais dans sa chambre pour voir la porte de sa salle de bain ouverte et la lumière allumée . J'allais voir et le voyait debout devant la glace , le regard injecté de sang . Des boites ouverte parterre et surtout une plaquette de médicament à la main dont les trois premier reposant de pilule était éventrés et surtout vide !!
 
Lucy : Mais c'est pas vrais !! Tu m'as refais ce coup de merde !! - criais-je- attendre que je parte pour aller chercher un médoc , c'est ton kiffe que je te face vomir ?!
Gérald : J'ai mal !! tu peux comprends ça ! Bien sûr que non je suis con !! madame est bien trop parfaite malgré tout ! Madame a réussie à s'en sortir malgré tout ! - hurlait-il - Bha oui voyons Lucy réussie toujours tout !! sans bavure !! Je suis pas comme toi ?!
 
Je fermais les yeux pour rejoindre mon calme mais je perdais le fil et ma claque partait . Un claquement raisonnait dans la salle de bain. J'aurais pas du ..mais c'est fait . Je le regardais à nouveau, il avait la main contre sa joue rouge maintenant . Choqué..
 
Lucy : Les as-tu avalés ?
Gérald : J..Je
Lucy : JE TE DEMANDE SI TU LES AS AVALES? OUI ! NON ! MERDE !
Gérald : OUI PUTAIN ! QU'EST CE QUE CA PEUT TE FOUTRE MERDE
Lucy : TA VIE PAUVRE CON !!
 
Je le tirais violemment et le forçait à se mettre a genoux devant la cuvette des toilettes . J'entendais la porte de sa chambre claquer et James surgir dans l'encadrement de la porte .
 
James : Tout va bien ! - il nous regardait –.. ça à l'air
Lucy : il va vomir donc si tes sensibles tu devrais t'éloigner
Gérald : J'ai pas envie de vomir !!
Lucy : Crois moi tu vas avoir envie !!
 
J'enfonçais mes doigts dans sa bouche . Je voyais James se recouvrir la bouche et partir en courant , putain les mecs !!
 
Gérald : C'lest dégleulasse plutain !!
Lucy : Tu avais qu'à y réfléchir !! tu savais que j'allais pas reculer pour si peu !!
 
C'est loin d'être plaisant mais c'est comme ça . Après quelque secondes , il finit par vomir , je suis sûr qu'il avait envie de vomir, en plus . Je me lavais les mains avant de jeter un regard vers lui toujours entrain de vomir . ... Lucy ne vomit pas !! respire , inspire !! ne respire pas ! Je suis la plus gentille s½ur au monde . Je déposais un gant mouillé sur son front et attendais . Après quelques minutes :
 
Lucy : Alors Vomito ça baigne toujours ?
Gérald : Tellement classe pour une fille !
Lucy : Tellement classe pour un mec de se faire vomir par une fille, tu es touché ?
Gérald : Je suis Coulé .
 
Je hochait la tête , satisfaite de sa réponse . Je l'aidais à se relever et nous sortions de sa salle bain . Il allait se coucher et je lui balançais la bouteille d'eau . Il bu deux gorgées avant de grimacer fortement et reposer la bouteille . Je le regardais ahurie , c'est un exploit qu'il boit sans rechigner . Il grognait face a ma tête et s'allongeait . J'en fis autant ...
 
Lucy : Dors car demain tu vas mourir , Jubia va te tuer comme il le faut
Gérald : je voudrais dormir mais le fille qui squate mon lit parles trop
 
Pour une fois , il n'avait pas tord. Je fermais les yeux , mon dieux c'est bon ! Juste fermer ses yeux , je pourrais en pleurer !!
 
Gérald : C'est moi où James était ici .. ?
Lucy : Je voudrais dormir mais le mec qui doit se faire surveiller par sa petite s½ur , parle trop , touché ?
Gérald : Coulé .
 
 

Fic 2 : chapitre 46 19/01/2017

Chapitre 46 : Mille et une façon d'être con 


**** 



Lolouw : Bonne soirée à vous !! Bonjour à vous !! vous allez bien ??? 
 
BONNE ANNEEEEEEE !!!! je suis toujours en retard ok !! XD mais pas là !! enfin ça va quoi , vous avez connue pire =*** , j'attend avec impatience vos commentaire !! 
 
****

Pdv Erza
 
Il n'y a rien d'alarmant!! on part tous dans toute les directions comme des fous comme si il y avait une bombe en alerte mais ..c'est juste Gérald , on le connaît, non ? Moi je le connais et je peux dire que Gérald est Gérald . C'est un homme tellement sérieux et bien plus mature que nous, jamais il ne ferait une connerie pareille, la connerie d'utiliser cette saleté ! Alors pourquoi vais-je en direction du parc avec une telles douleurs au niveau du ventre ? J'ai l'impression que je le contracte depuis un siècle. Je n'étais pas non plus moi même en cours.. j'étais tellement angoissée que j'avais du mal a trouver mon air. Je ne parle même pas du moment où Lucy et Jubia sont parties, jamais j'aurais due les laisser partir, elles étaient en cours !! on sort pas de cours ainsi ..et pourtant ..je n'ai rien fais car j'en trouvais un certain réconfort ... j'ai fais porter la responsabilité à Lucy et Jubia de devoir le chercher et surtout elles devront payer leurs désinvoltures car j'étais bien trop peureuse de sortir de cours ... je fais sérieusement honte , je m'excuserais de ma lâcheté et mon égoïsme !! enfin pour le moment le plus important est de le trouver.
 
Il n'y a pas touché mais ça n'efface pas la possibilité qu'il lui est arrivé quelque chose. Il n'est pas du genre à sécher et encore moins louper des appels . Puissance 10 000 si les appelants sont ses s½urs.
Quel idiot !! il inquiète tout le monde !! Je mordais ma lèvre inférieure.. pourquoi suis-je autant perturbée ? Il n'y a peut-être pas de bombe en Alerte mais moi je le suis .. J'aimerais juste qu'il se tienne à coté de moi en me souriant de son si jolie sourire . Il me manque .. et impossible de le trouver, ça doit bien faire 15 minutes que je cherche et pourtant le parc n'est pas bien grand .
 
... : Erzaaa !!
 
Je me retournais pour voir Jubia courir vers moi à toute vitesse . J'en avais complètement oublié qu'elle devait venir me rejoindre . Elle s'arrêtait juste devant moi , se recourbant posant ses mains sur ses genoux pour se retenir de s'effondrer . Je voyais son visage dégoulinante de sueur ...expirant et inspirant comme si sa vie en dépendait .. Jubia pourquoi es-tu si paniquée ?
 
Jubia : ..J..j'espère que..que je ne tes pas fais attend..attendre
Erza : Reprend ton souffle, tu es complètement essouffler !!
Jubia : ça va, super – reprenant peu a peu une respiration stable – Alors de ton coté ?
Erza : Rien, il n'est pas ici
Jubia : Non plus à la bibliothèque du centre-ville.
 
Je restais perplexe ..pourquoi Gérald serait dans une bibliothèque ? Elle due intercepter mon regard perdue car elle me répondit directement :
 
Jubia : Il arrivait que Gérald se cache dans une bibliothèque entre des montagnes de bouquin quand il ne vas pas bien ..
 
J'ouvrais grand les yeux ne sachant aucunement cette « habitude ». Je sais que Gérald n'est pas du genre allergique aux livres mais de là à aimer les bibliothèques, j'en savais rien . Je sentie un poing taper dans mon c½ur, une sale claque de frustration. Quand je sentie mon portable vibrer, je le regardais « nouveau message de : Levy »
 
« Nous avons cherchés partout aucune trace de Gérald, Natsu a envoyé un message à Gajeel lui indiquant qu'eux irait voir dans les coins reculés de la ville comme ils sont en moto, nous on va faire les bar des alentours, tenez nous au courant »
 
Les bars des alentours ? Impossible qu'il y soit, il n'est pas du genre à se perdre dans l'alcool quand il y se trouve face à des problèmes ...mais il faut bien chercher partout et après tout c'est pas car on est dans un bar qu'on est obligés de consommer de l'alcool. Mes doigts se crispèrent sur mon téléphone . Que faisons-nous .. c'est Gérald !! comme si il irait faire quelque chose de débile juste car il est mal . Il ne se drogue pas et il ne boit pas, c'est aussi simple que ça . Quand une douce main se posait sur la mienne . Elle abaissait sa tête pour regarder mon visage .
 
Jubia : Nous le retrouverons , je te le jure Erza ne t'inquiète pas ..
 
Je cachais mes yeux sous ma frange, je devrais me taire mais ma bouche ne voulait simplement pas m'écouter .
 
Erza : Enfaîte je m'inquiète plutôt pour vous ..
Jubia : Pardon ?? Jubia n'est pas sûr de comprendre
Erza : Il est clair que :je m'inquiète pour Gérald car c'est pas son genre de pas aller en cours ou ne pas répondre mais ça s'arrête là ... je m'inquiète surtout pour vous ..vous vous êtes vus ? Vous vous paniquez dans tout les sens , vous courrez comme des furies, vous calez vos actions sur votre peurs et imaginations alors qu'il ne peux rien de grave lui arriver !!
 
Elle me regardait ahurie, ne bougeant d'un cils. Elle se redressait et avançait doucement vers la sortie du parc . L'ais-je blessée ? Ce n'étais vraiment pas mon attention , je voulais juste qu'elle se calme...
 
Erza : Je ..pardon ..tu as peut-être mal inter...
Jubia : Jubia te remercie de ta franchise – s'arrêtant – alors Jubia doit en faire de même ..
 
Je voyais qu'elle serait ses mains . Elle se retournait me regardant dans les yeux , je me statufiais sur place devant son regard . Jamais au grand jamais j'ai vue Jubia avec un regard pareil, il est d'une dureté sans appel , te pétrifiants si tu osais le regarder avidement qu'une seconde de trop.
 
Jubia : tu n'étais pas là.
 
Je me pris un vent glacé. Qu'est ce qu'elle veut dire ?? .. je n'étais pas là .. oui , je sais bien qu'il a eu des problèmes de drogues mais il n'ira jamais mettre sa santé en danger
 
Erza : Je comprend pas !! putain ça me rend dingue !! on parle de Gérald , il n'irais pas boire dans un bar pour se consoler et encore moins utilisé de la drogue juste pour ça !!
Jubia : Mais putain Erza !! Arrête de le vouloir parfait ! Ça marche pas comme ça !
 
Qu'est quelle veut dire .. j'ai l'impression de devenir une inconnue , ne sachant rien de rien.
 
Jubia : Tu crois vraiment qu'il prend ça comme si il décidait de manger un énième bout de chocolat , sérieusement ?
 
J'ouvrais grand les yeux , je sentais mon monde s'éloigner de moi sans pouvoir l'accrocher .
 
Jubia : Je ne sais pas où jusqu'à vous avez parlés de son problème de drogue , mais je sais quelque chose :Tu n'étais pas là !! Lucy et Moi si !! donc si nous pensons qu'il est préférable de s'activer pour le trouver , c'est qu'il faut faire ! Mais si tu préfères garder tes idées arrêter , ça te regarde mais nous juge pas de fous !
 
Elle se retournait et continuait sa route. Elle avait une aura si opposante à se moment là , que je ne pouvais que la suivre . Elle a raison ...Je ne sais vraiment rien ..et c'est horrible .
 
Pdv Lucy
 
Il faisait nuit noir et il n'était toujours pas là. Je marchais dans la rue sans savoir où aller. Où a-t-il pu aller sérieusement ? Je connais toute ces habitudes, tout les lieux qu'il côtoie sur le bouts des doigts et pourtant .. il est introuvable !! pourquoi ça !! Je ne trouve pas mon frère , es ce normal !!? quand un main attrapait doucement la mienne . Je relevais la tête , le doux visage de Mira fit disparaître mes tensions comme si elle était un ange .
 
Mira : Ne t'en fais pas , nous le trouverons , je t'en fais la promesse .
Lucy : Merci Mira, heureusement que tu m'as retrouvé ..seule j'aurais été envahie par la panique , merci
Mira : Je serais toujours là , si tu as besoin de moi , tu n'as pas besoin de me remercier
Lucy : Et merci d'être toujours aussi conciliante avec moi
Mira : Je m'inquiète peut-être trop pour toi, pardon d'être comme ça, mais tu dois savoir que tu n'as jamais rien fais de mal !!
 
J'ouvrais grand les yeux, comment fait-elle pour savoir exactement ce que j'ai besoin d'entendre ? Avec de simple mots elle arrive à me faire disparaître toute hésitation .
 
Mira : J'avais besoin de te le dire «  jamais rien fais de mal » car tu fais de ton mieux pour faire les choses bien et pourtant il pleut sur toi des reproches .. je suis désolée .. mais j'avais tellement envie que tu me parles plus de toi , que tu me fasses par de tes peurs , tes craintes et tes envies .
 
Je restais là ahurie , je ne suis pas en état pour écouter ça sans rester de marbre et simplement dire « wouaaah c'est trop mignon » Je resserrais sa main et quand j'interceptais son regard je vue que je n'aurais pue répondre mieux.
 
Mira : Te dire tout ça me fais un bien fou , depuis un certain temps je ressentais un blocage et je ne savais plus comment réagir , ça me rendait dingue car je savais qu'on s'éloignait .
Lucy : Mira ..
Mira : tu n'as pas à t'inquiéter car je sens que ces barrière se sont envolés , donc maintenant je ne veux plus aller à ton encontre mais t'encourager dans toute tes décisions. Te suivre comme toi tu me suis , va à crocus si tu le veux , soi seule si tu le ressens..fis toi à ton jugement .
 
J'écarquillais les yeux , mon c½ur battait la chamade . C'est la première personne à me parler aussi librement de Crocus avec ses significations invisibles . La première à ne pas hésiter et ne pas le prendre pour un tabou .. qu'elle est cette sensation ? Elle est agréable.. comment sait-elle que j'éprouve le besoin par moment d'être seule ? Gajeel lui en aurait-il parlé ? Non impossible.
 
Mira : Et va voir ces gas si tu en as envie
 
Mon souffle se coupait et je la dévisageait .. qu'est ce qu'elle me raconte ? Je ne suis pas leurs grande amie, on se voit que par pur bénéfice.
 
Mira : tu les aimes bien , pas vrais ?
 
J'allais faire des montagnes pour dire que j'aimais pas ces gas, que je ne pourrais jamais apprécier des mecs qui sont aussi bad mais .. elle vient de m'ouvrir son c½ur comme jamais, elle a pue le faire ..puis-je vraiment lui mentir ? Mentir ... je soufflais un long souffle d'air qui se libérait doucement sous forme de fumer et hochais légèrement la tête. Ils me connaissent depuis un certain temps maintenant, ils me connaissaient avant .. et ils commencent à me connaître aujourd'hui comme je fais avec eux . Ils peuvent être des connards mais ils ne le sont pas avec moi ..jamais et puis James m'a promis que si j'avais besoin d'aide, que si on me voulait du mal , il serait là. Tout ça pour dire que ce n'est donc pas Mike, Thomas, Steven et Kenji qui le feront ... Je me stoppais, écarquillant les yeux.
 
Mira : Lucy qu..
Lucy : James !! nous avons besoin de lui! - lui attrapant les épaules-
 
Elle restait immobile le temps que l'info monte au cerveau cherchant peut-être la raison puis elle hochait la tête , la mine sérieuse. Je fis son numéro ..heureusement qu'il avait pris l'initiative de se rajouter dans mes contactes. S'il te plaît !! James répond !! il répondit au deuxième bip :
 
James : Que se passe t-il ?
 
Avec lui, nous avons jamais besoin de tourner autour du pot et nous allons à l'essentiel.
 
Lucy : J'ai vraiment besoin de toi .. c'est Gérald ..il ..
James : Où es-tu ? J'arrive
 
Pdv Gérald
 
Je ne sais pas combien de temps , il sait écoulé mais je sais que je suis toujours contre un local. William est H.S et Fared est comme moi : bien .
 
Fared : Au faite pourquoi tu es ici ?
Gérald : J..j'enaille sais rien – en pouffant de rire – tu vois ..j'ai marché..et pouf ici ! Jture
 
Il explosait de rire.
 
Gérald : ils voulaient ..pas ..dudu coup comme j'ai compris qu'ils étaient cons , je me suis caché
Fared : Qui .. voulaient pas ? Et qui sont cons ? mdrr
Gérald : Mais amilles – simulant des guillemets- ils ..voulaient pas que ..j'..j'aille bien
Fared : Bha c'est des bons amis alors ? Si ils veulent te faire arrêter justement
Gérald : ..quouoi ? Ta rien compris , je me sentais mal.. ils voulaient pas que ..je me sente biien , ils voulaient que j'arrête ..alors moi no no no
Fared : Tes cons au point de faire passer les gens qui t'aime pour des méchants ? Bha putain – ricanant-
 
Je lui lançais un regard glacial . Mon cerveau était bien trop embrouiller pour tout comprendre avec cohérence .
 
Gérald : ..C'est pas moi .. le méchant ..ils veulent M.parfait .
Fared : Personne n'est parfait et tout le monde le sait même si certain le cache bien . Tu devrais pas parler de tes potes comme ça .
 
Je partais en bombe , je me relevais et gueulait hors de moi .
 
Gérald : Qu'est ce que tu cause toi !! tu parles ..de ..de bon agissement envers ses potes mais tu laisses ton pote en mode cadavre .
 
Je vue un lueur de tristesse dans son regard qu'il taisait avec une rapidité hallucinante .
 
Fared : tu te contredis mec ..- rigolant- il est en mode cadavre car je lui laisse cette merde dans les mains . Je ne suis pas un exemple car je le laisse faire , mais je croyais que les mauvais étaient ceux qui nous interdisait ?
 
Je sentais tout mon corps ralentir, je me rasseyais frottant mes yeux .
 
Fared : et tu as raison , ceux qui nous laisse avec cette merde ne sont pas bon pour nous
Gérald : ..mais je croyais que vous étiez potes ...
Fared : C'est même mon meilleur ami ..
Gérald : Alors pourquoi ?
Fared:Car je suis faible , car je ne peux m'empêcher de vouloir être avec lui mais que la coke me tien en laisse . C'est comme ça ..
 
J'écarquillais les yeux , je secouais ma tête pour pas que ses mots m'atteignent mais c'était déjà trop tard. Chaque lettres, chaque syllabes , chaque mots avaient atteints mon c½ur. Cette vérité que j'ai pris tant de mal à camoufler . Je sentais mon c½ur battre la chamade pendant que ma gorge se serrait violemment .
 
Fared : Ma vie n'est pas dramatique mais il y a toujours mieux , des choses qu'on veux oublier , partir de l'ennuie, s'enfuir de la réalité bien trop rocailleuse et fade . C'est ce qu'on ma sortie quand on ma proposé de tester ..- rigolait-il sûrement pour se moquer de lui même – et j'ai jamais arrêter ..je me sentais tellement ..wahouu ! Libre ! Pourquoi arrêter franchement ?
 
Es ce qu'il est possible de plus se reconnaître que moi dans ses paroles . Bizarrement je sentais des larmes monter .
 
Fared : Puis quand il vient que ton meilleur pote en devient tout autant accroc que toi , tu te demande si cette question n'est pas la plus grosse blague au monde .. voir ton pote dans le mal et ne rien faire car tu es toi même dans le mal ... c'est grotesque .. il a essayé car il traînait avec moi et il ne voulait pas me lâcher même quand je lui disais que les gens que je côtoyais était loin d'être des petits saint de l'église . Et nous voilà aujourd'hui .. des fois j'aimerais tellement le choper et partir loin de tout ça !! de cette environnements imbuvable .
Gérald : Fait le !! - me sentant espérer pour lui -
Fared : Le fric frère et je peux pas laisser ma famille , ils ont besoins de moi ..
Gérald : Alors tu me fais la morale , tu me fais chier en m'éclatant mes vérités ! Alors que toi tu t'arrêtes au premiers barrières .. mais si tu veux un truc ! Bas-toi bordel !!
 
Mon espoir pour lui retombait en voyant qu'il hochait simplement des épaules .. Espoir ? .. l'espoir ...l'espoir .....l'espoir . Je sortais mon tel , ne sachant aucunement pourquoi et vue ..18..3 putain c'est quoi déjà ce chiffre ..avec trois chiffres dedans là. 1...8...3 .. messages ... putain c'est quoi ce nombre !! et il est a qui se tel bordel !! Je posais mon pouce sur l'unique touche afin de le déverrouiller, et appuyais sur ce chiffre .. Je décidais de lire à haute voix car je ne retenais aucun mots .
 
Gérald : Natsu..Natsu dit : Broth' t'es où ? On te cherche !!
 
Je revenais en arrière, ne sachant plus trop qui était se Natsu . J'arrivais sur Gajeel, c'est rare venant de lui .
 
Gérald : « Je te trouve , je tape avec une batte en métal , tes prévenue »... tien maintenant il y a Levy «  On s'inquiète appelle nous » vas-y trop de message .. - J'éclatais de rire -
Fared : Mec pourquoi tu rigoles , il n'y a rien de drôle
Gérald : Si cette personne devrait s'inquiéter !!
 
J'éclatais de rire mais je finissais en larmes ...pourquoi donc ? Je baissais la tête , honteux et essayant de sécher mes larmes à l'aide de mes mains . Mon crâne me faisait si mal subitement que je m'allongeais à même le sol fermant les yeux . Qu'est ce que j'étais bien , malgré que mes dents s'acharnaient sur ma lèvres inférieure et que mes yeux risquaient à tout moment la noyade.
Mes mains allaient avec mal jusqu'à mes cheveux pour les tirer .... je suis tellement désolé .... tellement désolé . .. je ...je ... je voulais juste oublier ..oublier toute cette pression , suspendre toute mes peurs pour mes s½urs ...être bien pour Erza ... je croyais qu'en prenant ..tout serais mieux .
 
Pdv Fared
 
Je voyais ce mec torturé s'endormir , je tournais la tête pour voir William aussi endormi . C'est quoi cette soirée de merde . Je m'approchais de lui , le secouant afin de le réveiller . J'ai toujours peur qu'il ne se réveille jamais...
 
Fared : Aller William ..
 
Je regardais ma main posé sur lui , je détruit la personne qui compte le plus pour moi ..pourquoi ne comprend t-il jamais rien !! je ..merde .. je me laissais retomber sur le cul, prenant de grande inspiration .
 
William : Fared ...
 
J'écarquillais les yeux , relevant le regard vers lui . Des larmes dégoulinaient sur mes joues . C'est quoi cette putain de soirée, encore une fois ?!? Gérald pleur pour finir par dormir dans ce putain d'endroit , William est à moitié conscient et moi je chiale comme une fillette car je sais que j'ai niqué la vie de la personne que j'aime merde ! J'attrapais la bouteille quand je repensais a cette phrase « Bas-toi merde » sans réfléchir je jetais la bouteille qui se brisait contre la porte d'un garage .
Je le voyais rendormi , je le secouais à nouveau
 
Fared : Will réveille-toi .. s'il te plais ...
 
Il n'y avait rien a faire.
 
Fared : Putain je suis pas la nounou qui doit surveiller les gosses quand ils dorment !!
 
Putain !! je sais qu'il dort mais à chaque fois c'est la même !! ça me flippe putain !! ouvre les yeux merde !!
 
Fared : Ouvre les yeux merde là , pour jouer des filles avec tes grand yeux bleu il y a du monde mais quand c'est pour rassurer son pote que tes encore en vie , il n'y a plus personne !!
 
William : La ferme et je joue pas des filles ... j'ai déjà mal au crâne – se rendormant -
 
bha voilà c'était pas compliqué ! J'allais me rasseoir quand j'entendais un son de vibreur , je le remarquais grâce à la lumière qu'il émettait presque sous son ventre , à l'autre grand stroumphes là . Je soufflais voyant qu'il était mal partis pour répondre , je le prenais et vue une prénom « Erza » j'allais répondre mais c'était déjà trop tard .
 
J'allais le reposer quand il se remis à vibrer , Je pensais voir la même fille au cheveux rouge sur l'écrans mais c'était maintenant une fille blonde au nom de Lucy . Je me décidais à répondre , enfin si j'en avais eu le temps .
 
Lucy : Putain Gérald tes où !! je suis tellement désolé !! je savais pas que ça te blesserais tant !! dit moi ou tu es ? Tu es beau ?
 
Pourquoi cette fille lui demande si il est beau ??
 
Fared : Désolé ma jolie mais ton mec est avachi parterre et il est dans l'incapacité de te répondre enfin je crois .. mais t'inquiète pas il est toujours beau.
Lucy : Hein ? Quoi ? Comment ça avachi ? Et pourquoi il peut pas répondre ?! Je viens le chercher il est où ?
Fared : C'est pas trop un endroit pour les filles ..
Lucy : qu'est ce que j'en ai à foutre putain !! je te paye si tu veux !! ..hein quoi?tu l'as localisé ? Déjà ?! - parlant a quelqu'un à coté d'elle – Ok , bon euh tu peux juste rester avec lui , je te paye ok !! d'accord ? ! ça marche ?! bon merci j'arrive dans 10 minutes ok ok ok ? Ok super merci !!
 
Elle raccrochait , c'est quoi cette dégénérer . De toute façon , je me voyais mal le laisser ici et puis je suis pas en état de ramener Willi maintenant .
 
William : Elle est comment la fille ? ....alors comme ça tu le trouve beau , je comprends mieux pourquoi tu voulais la troisième roues au carrosses.
Fared : Tes con – rigolant – je croyais tu voulais dormir
William : Tu m'as réveillé ..et puis j'ai envie de gerber et puis mal de crâne , j'ai bien supporté l'alcool tu as vu !! - le regard fier -
Fared : Oui bravo Willi tu as réussi à boire deux gorgées d'alcool sans mourir félicitation !!
William : merci – grand sourire -
Fared : ..t..tu devrais pas sourire .. - regardant ailleurs – hey Willi ..
William : Ou..i – se retenant de vomir -
Fared : On arrête
William : Vraiment bonne idée – à deux doigts de vomir -
Fared : on en reparlera plus tard , tu es au courant que tu es vraiment laids quand tu es à deux doigt de vomir – rigolant-
William : Désolé de pas être M.sexy – se rasseyant avec mal -
 
Voyant qu'il repartait en arrière, j'attrapais sa main. J'allais l'enlever rapidement mais il la resserrait en me regardant
 
William: Ouais on va arrêter .
 
Je sentais mes joues s'empourprer, heureusement que l'éclairage est faible . Plus important encore que voulait-il dire par « ouais on va arrêter » dans ses yeux je peux voir qu'il ne parle pas que de se bourrer la gueule.. Je n'arrive pas à déterminer ses pensées et pourtant mon c½ur cri de vouloir le savoir. Je resserrais sa main, hochant presque timidement de la tête ..j'ai dis presque ! Si demain il me fait la réflexion je pourrais toujours dire que je n'étais pas clean ... remarque c'est pas comme si un jour il comprendrait .
 

Tags : Ignorance - Peur - Angoisse - nouveaux - recul

Fic 2 : chapitre 45 15/12/2016

***
 
Lolouw_ : Salut à vous !! comment ça va !? Vous avez vus ? Trois chapitres dans un temps records !! je sais je suis un super génie !!! brefff comme toujours j'espère que vous allez aimer mon chapitre =) surtout que j'ai pris du temps a l'écrire ( oui d'habitude si je traîne c'est sur surtout à cause de la correction =p ) j'ai du faire des recherches sur internet et tout le tralala carrément donc j espère que votre avis sera positif !!
 
Autre chose , je voulais vous remerciez pour avoir pris le temps de voir ma question et d'y répondre pour le prénom de la copine Mike, j'ai pas encore choisie pour l'instant je ne sais toujours pas si elle va interférer dans l'histoire mais je dirais tout de même comment elle s'appelle, en cas si elle n'apparaît pas ;)
 
Ps : Régle de sécurité avant de lire le chapitre : éloigner tout objet pointu, tabouret et corde .
 
Tout le long que j'écrivais se chapitre je me disais «  putain c'est un appel au suicide !! » enfin c'est mon ressentie après je me jette pas de fleur ou autre , no problème ;). Si je devrais définir se chapitre : Badant et déprime , car je voulais vraiment développer la situation de notre cher Gérald , vous comprendrez en lisant =*
 
En écrivant mon chapitre , j'ai écouté trois musiques particulière , si vous voulez écouter les mêmes musique , ça peut faire sympa ;), les trois m'ont aidées au même titre, si vous dite que la dernière est nul, je vous tue !!!
 
https://www.youtube.com/watch?v=-8CbI1iG4To (j'aime trop cette chanson en remixe !! * O *
 
https://www.youtube.com/watch?v=MMDU4hhRjQM ( elle m'a grave bien aidée a écrire elle aussi , comment les deux autre quoi XD )
 
https://www.youtube.com/watch?v=pFoc5XKkIIw ( de mon manga qui fait partie de mon TOP 2 de mes mangas favoris * Q * !! )
 
 bonne lecture , bisous , bonne nuit ( 1h40)
***
 
Chapitre 45 : Cette anti-douleurs , mon amie l'héroïne.
 
Pdv Gérald
 
Je shootais dans un cailloux, avançais , shootais dans un cailloux, avançais ..oh il est parti trop loin ..tant pis. Je continuais d'avancer sans shooter dans ce cailloux.... c'est dommage, il était beau , d'une couleur grise brillant grâce à la neige qui fondait doucement , il avait aussi un certain rebond et puis il roulait bien, remarque c'est pour ça que maintenant il est hors de ma porté...
Je m'arrêtais en pleine route , relevant la tête doucement .. qu'est ce que je fabrique à m'extasier sur un cailloux ?
Mon cerveau essaye de me faire penser à autre chose. Ouais autre chose que : je suis un stupide impulsif ... je gloussais avant d'éclater de rire en pleine rue devant des passants me dévisageant .. je suis vraiment mignon moi !! un stupide impulsif ? Oh non non non , je ne suis qu'un foutu Junki en manque !
Elle doit m'en vouloir .. je devrais trouver un nouveau cailloux ... es ce qu'elle me déteste ? ... Lisse mais pas complètement sinon lui aussi il finira hors d'atteinte ... est-elle encore avec eux ? ... pas trop gros sinon j'abîmerais mes baskets en le percutant . Je m'arrêtais au nouveaux , je crois bien avoir recommencé .. j'entendais quelqu'un grogner derrière moi car je m'étais arrêté subitement , il me contournait et continuait son chemin ....il est sérieux lui ! Il se prend pour qui !! Je serais nerveusement de la mâchoire, d'où il commence à faire son homme de néandertal car je m'arrête .. je dois me calmer !! je suis pathétique ... putain mes mains me démangent affreusement , on se calme , on inspire on expire ...voilà ..
 
Gérald : Ta un putain de problème ?
 
Comme si j'allais fermer ma gueule , je suis Gérald Fernande !! il est qui lui ? Bha personne,voilà fils de pute .
 
Lui : Pardon ?
Gérald : Ouais au lieu de parler dans votre barbe , dite le franchement
Lui : Arrête de chercher la merde
Gérald : Je les même trouvé
 
Mon poing s'écrasait sur sa figure, j'entendis un craquement pendant que ma main s'enfonçait dans son visage marqué par de fine rides. Il reculais avant de tomber parterre . Je lâchais quelque respiration forte et regardais ma main où il y glissait quelque goûtes de sang . Que .. ? ma respiration se coupait réalisant ce que je venais de faire .
je levais la tête vers lui , écarquillant les yeux . J'accourais vers lui , m'excusant et lui proposant un mouchoir pour son nez qui pissait rouge. Il me lançait un regard haineux me poussait qui me fit tomber à mon tour avant de se relever et partir non sans lâcher «  sale connard de bipolaire » . Je restais sur le cul aussi bien littéralement que psychologiquement . J'ai frappé se type de toute mes forces ..et le pire c'est que j'ai ressentie un incroyable soulagement . Ma main allait jusqu'à sur ma tête et me tirais les cheveux .. je suis désolé .. je ne voulais pas ..vraiment .
 
... : Vous avez besoin d'aide ?
 
Je relevais la tête vers mon interlocuteur .
 
Gérald : Nat..
 
Qu'est ce que je raconte ce n'est pas Natsu , c'est une femme !! je me relevais et partais en courant. Je ne sais pas où je vais .... mais je veux aller loin,loin de tout .
 
je deviens complètement dingue ...
je croyais être à quelque pas de la ligne d'arrivée, je croyais vraiment que j'avais la force de réussir ! Alors pourquoi des larmes dégoulines le long de mes joues ? Je ne comprends pas, je ne suis plus un gamin depuis bien longtemps. Pourtant mes larmes se multiplies sans que j'arrive à trouver la force de les repousser . Je suis tellement ...misérable ..
Je voulais croire qu'en les rencontrant ma dépendance disparaîtrait comme un mauvais rêve mais ..ce n'étais juste une putain illusion..un frêle espoir pour que ma rechute n'en soit plus que vertigineuse et spectaculaire . Je l'ais enfin compris voilà pourquoi .. voilà pourquoi je cours souhaitant fuir mon présent, mon passé et mon futur.
Je rêvais me réveiller de l'obscurité de l'inconscience mais mon cauchemar s'est construit de la réalité. C'est pourquoi tout mon mental s'effondre comme un parquet de cendre.
 
La vie est bien trop amer et subtile pour pouvoir sortir de ce tourbillon infernal au parfum envoûtant . Un enchantement tellement fort qu'il m'a enchaînée en une traîner de poudre .....une traîner de poudre , c'est drôle n'est ce pas ..?
 
Je m'arrêtais ne trouvant plus aucun souffle, l'air est tellement glacé qu'il en devient irrespirable. Remarque j'ai l'impression de ne plus respirer depuis bien longtemps ... je rêvais d'être fort mais je suis l'illustration de la faiblesse ...et j'en ais tellement honte. Je tombais à genoux et pleurais des larmes froide comme la neige qui brûlait contradictoirement mes mains . J'essayais d'effacer les preuves de ma faiblesse mais impossible quand j'eus l'espoir de pourvoir les faire taire elles se sont transformées en torrent m'indignant au faite que j'en serais incapable de montrer une pincée de force . Je veux ..je veux ..
 
Gérald : ma do...ma dose .
 
Mais ...
 
« Arrête, Jubia ne supporte plus de te voir comme ça..»
 
Je serrais mes mains piégeant la neige qui fondait entre mes doigts. Je ne veux plus la blesser .. Je me relevais et marchais .. je voudrais tellement quelque chose qui me libère de tout ça . Un fin sourire apparaissait me rendant compte que sans le vouloir je venais de réclamer ma fidèle héroïne, celle qui reviendrait toujours , que je veuille ou non . Je me suis mis à gratter mon coup avidement sans contenir cette envie . Pense à autre chose putain !! respire , regarde ailleurs, détourne ton attention .. simple calme toi .. j'essayais de prendre de grande inspiration quand j'entendais «  il est là !! » je me retournais pour voir des hommes avec leurs appareilles photos courir vers moi. Je n'eus le temps de partir , qu'ils m'encerclaient déjà .. pourquoi les abysses veulent autant me voir plonger ?
 
Paparazzi 1 : Gérald que signifie votre violence !?
 
Je ne pris pas beaucoup de temps à comprendre qu'ils me surveillaient depuis longtemps. Mon c½ur tambourinait dans ma poitrine ..ont-ils réussi à prendre des photos ? Vont-ils réussir à nouveaux à me faire tomber dans des problèmes médiatiques , je sentis des nausées me soulever le c½ur ..Gérald reste implacable, ne laisse aucune émotion qu'ils pourraient dévorer comme des hyènes..
 
Paparazzi 1 : On vous écoute Gérald pourquoi cette acte de violence ?
 
Je ..Je voulais .. enfin ..
 
Paparazzi 2 : Quel était le sujet de votre différent ?
 
C'est ..il .. comment dire..
 
Paparazzi 3 : L'avoir frapper pour l'aider par la suite n'est pas un comportement stable , pouvez-vous affirmer que vous êtes retomber dans des problèmes drogues ? S'il vous plaît répondez !!
 
Je ne ..
 
Paparazzi 1 : Gérald avez vous replongé ou n'avez vous jamais arrêter ?
 
Je me figeais devant toute leurs questions, mes ongles se plantaient dans la pomme des mains . Je dois répondre tranquillement sans créer aucun buzz et ne surtout pas fuir . En fuyant je les laisserais la possibilité d'écrire : ce qu'ils veulent sur moi .
 
Répond ! Aller répond Gérald ! Merde sort quelques putain de mots !!
 
Paparazzi  2 : Pouvez-vous répondre !! Gérald continuez vous de prendre de l'héroïne ?! Pensez-vous que c'est bien ? Mal ? Vos avis sur le sujet s'il vous plais !! que pense votre famille ?
 
Mon cerveau se mis sur pose et sans comprendre j'étais déjà entrain de fuir ... comme si je pouvais répondre à des questions pareilles ! Des réponses qui écrasent toujours plus douloureusement mon c½ur .
Pourquoi étaient-ils ici ? Pourquoi bizarrement maintenant ! Comment ferais-je si ils décident de faire un article dessus ...se ne serait pas la première fois .. Je ne veux que personne apprenne ça. Je ne veux pas décevoir ma famille bien trop conciliante , mes amis bien trop sincères et une Erza bien trop aimante.
Ils sont vraiment trop bon pour une personne qui s'adonne à ses petits plaisirs pathétique , alors qu'ils font tout pour que j'arrête .. J'allais aller jusqu'à supplier le monde, le ciel et toute chose de ce monde quand je percutais une poubelle et chutais dans une ruelle . Je me redressais à l'aide de mes avants-bras et m'asseyais . Je regardais mes genoux qui me picotaient pour voir qu'ils étaient écorchés et saignant. Quel super dégaine avec mon jean troué !! qu'est ce que j'en ais à foutre putain !! alors que ma tête va exploser ! Toute les questions de ces fous du buzz me rendent complètement fou .. que quelqu'un fasse taire ces putains de voix merde !! ..je n'en peux plus ... mes bras me piquent de partout sur chaque pores de chaque cellules,c'est insupportable !!
Si je pouvais seulement prendre cette putain de poudre je ..je .. je secouais la tête m'évitant de penser à cette impossibilité, mais autant cette impossibilité est impossible autant il m'est impossible de ne pas y penser. J'ai tellement envie de m'allonger parterre et crier , hurler jusqu'à que mes cordes vocal s'arrachent d'elle même .
 
Réveille-toi une fois pour toute !! les rêves ! Ces rêves qui invoquent les étoiles dans tes yeux ne sont que des putains d'illusion, des oasis en plein désert ou encore de douce et merveilleuse hallucinations, car dans tout les cas jamais rien ne se réalisera par ton simple souhait . Tes cordes vocal ne vont pas s'arracher ou juste s'entailler d'elles-même , alors ne reste pas là avec un espoir incurable . Tu n'as plus qu'a te lever et fuir, comme toujours sans jamais avoir renoncé . Garde autant que tu veux tes larmes d'enfant. Un enfant n'aillant toujours pas compris que le sens de la vie n'est d'autre que : te faire réaliser que tes rêves resteront des rêves compulsif.
C'est vrais après tout !! quand on ne va pas bien quelle est la première chose qu'on fait ? Rêver de jours meilleurs croyant qu'ils s'exhausseront car nous l'avons pensée, par magie, comme quand nous étions gosse et que nous croyons qu'un gentil homme habillé de blanc et rouge avec une grande barbe blanche ferais le chemin jusqu'à chez nous, nous donnant les cadeaux que nous avions désiré juste car nous étions de gentils petits garçons et gentilles petites filles ..mais au final ..lui aussi n'existe pas, pas d'un pouce . Une mise en scène faite par les adultes pour nous faire croire que la vie est bonne, remplis de magie et éveillés nos rêve . Tout un premier acte afin que plus tard quand nous découvrions que le monde où nous avons fait nos premiers pas n'est d'autre qu'un monde imbuvable : nous pourrions nous rattacher à ses rêves illusoire et continuer de vivre. Vivre le plus heureux possible dans la manipulation du rêve et du bonheur.
 
 
Es ce si bien de vivre si c'est dans le mensonge ?
 
 
C'est pour cette raison que je suis dans les rues à errer sans penser à une directions, ne regardant même pas le chemin car je n'attend rien . Je n'attend pas à trouver un route ou une rue précise qui me mènerais à un but. Voilà ce que signifie «  Errer » ne pas avoir de but , ne plus croire .
Quand je relevais le regard , un sourire fin baigné d'ironie se relevait sur ma bouche , je me retrouvais dans une zone désinfecté , c'est ma journée aujourd'hui .. le prochain lieux sera quoi ? La déchetterie ?
Je fronçais des sourcils ressentant des maux de tête revenant à l'assaut. Ma bouche devenait pâteuse et je sentais de terrible courbature dans chaque partie de mon corps , prêt à me faire fléchirent les jambes . Je vais recommencer , je vais recommencer , je vais recommencer !! je me mordais un doigt ... malgré tout .. malgré que j'ai compris que l'espoir ne servait a rien, que je ne réussirais pas , que je suis minable
 
Je ne peux pas prendre cette anti-douleurs , mon amie l'héroïne.
 
Je dois me souvenir que je n'ai pas le droit de leur faire ça .. Ils sont dans le cycle infernal et irréel de l'espoir et pourtant je ne veux le briser .. car quand l'espoir disparaît il ne reste que le désespoirs..
Je peux au moins faire ça , c'est vrais quoi !!heureusement qu'ils étaient là, sinon j'aurais replongé tête la première dans la mer de l'abysse, ravager par l'humiliation dans un plaisir incompris .. mon c½ur se stoppait net ..
 
Mon monde en entier s'écroulait , J'éclatais de rire me tordant sous toute les coutures prêt a me faire craquer les os si l'opportunité se présentait . Oh mon dieux je suis stupide !! Oui vraiment heureusement qu'ils étaient là car après tout : sinon je n'aurais pas levé la main sur ma s½ur .. je n'aurais pas cassé la gueule à ce gas ...oui heureusement qu'ils sont là car sinon je me serais jamais retrouvé contre une poubelle avec des déchets m'entourant comme si j'étais l'un des leurs ..... si ils n'auraient pas été là , je me serais défoncée et j'en serais pas là !
 
Si ils n'existeraient pas , j'aurais fumer mes joints se matin et jamais je n'aurais été à se point à crans , violent et les paparazzis m'auraient pas pris pour cible car ils n'auraient rien eu à se mettre sous la dent . Un sourire se dessinait sur mon visage , un sourire aussi noir que la moisissure qui tourmentait se bout de salade dans cette ruelle.
 
Je suis con, un nouveau rire résonnait, la gorge déployé vers le ciel au nuance de gris. Je me sentais chuter sous la douleur que subissaient mes jambes finissaient par réellement fléchir , je me laissais tomber contre se mûr.
 
Gérald : C'est vrais...si j'en prends : toute cette tension disparaîtra !! le mal ! Le bien !! du moment que j'en prends la balance ne pourra plus juger car elle n'existera point ! Elle sera game over !!
 
Le point positif de ce lieu, c'est qu'il n'y a évidement personne. Je suis complètement seul m'évitant d'apercevoir d'autre regard en coin car je parle à moi-même , comme si eux ne le faisait pas ! Comme si ils étaient des bandes de putain parfait ! Je hais les gens se sentant pousser des ailes blanches, faisant l'air qu'aucun problème ne les submerges, pensant qu'ils sont de bon petit samaritain avec le flow de kim Kardashian .
Ces personnes qui nous regardent de haut car quand ils se regardent dans une glace, ils ne sentent en aucun point un main obscure atteindre sa gorge, la serrant jusqu'à l'étouffement répétant « la dose sera ton aire ».
Oh ouais,je les déteste !! ils te regardent de haut quand tu es à terre, mais pourtant quand tu remontes dans les hautes-sphères : ils commencent à frétiller de la queue quémandant ne serrais-ce que lécher les sous de tes chaussures . Boueuse soient-elles.
Je secouais ma tête, tu sais très bien que tu dis tout ça pour te donner un raison de te piquer? Fumer ? Sniffer ?
Je grattais affreusement ma gorge , mon sang pulsait dans toute mes veines prêtes a exploser d'un rouge pourpre. Je me laissais glisser pour me retrouver parterre. J'inspirais très peu et lâchais de tels bouffés d'air que je devrais très rapidement me vider de tout mon oxygène ... « La dose sera ton air » .
J'empoignais mon sac qui était toujours sur mon dos, pour le tirer et le balancer devant moi. Je l'ouvrais , pris mon portefeuille , l'ouvris difficilement dû à mes tremblements . J'extirpais enfin le petit sachet de poudre. Je glissais mon pouce sous mes doigts, les refermaient durement et déposais une petite quantité sur le coté de ma main, l'approchant de mon nez , la dernière chose qui m'avait raccrocher à la réalité avait été de sentir cette odeur dégueulasse de pisse ... je pressais un coté de mon nez ..et me sentais enfin libre .
 
Pdv Lucy
 
Je tapais distraitement mon stylo contre mon cahier. La tête tournée vers la vitre pensant à bien des choses mais aucunement au cours qui se passait juste devant moi. Je glissais mes yeux sur mon téléphone posé sur mes jambes mais toujours aucune réponse . Je soufflais , je ne devrais pas m'inquiéter , il doit juste bouder dans son coin ...
 
Macao : Lucy ?
 
D'un autre coté , cela ne lui ressemble pas de sécher les cours ..
 
Macao : Lucy ??
 
Alors pourquoi n'est-il pas là ? Es ce ... un main se posait brusquement sur ma table, je relevais la tête pour voir mon professeur.
 
Macao : Quand vas-tu te décider à écouter le cour ?
Lucy : .. Je suis désolé M.Macao
Macao : Franchement c'est pas par ce que tu as un excellent niveau que tu peux te permettre de ne pas écouter . Pour la peine va au tableau faire la correction
Lucy : Je..
Macao : au tableau
 
Me montrant du doigt se dernier, je soufflais légèrement et allais au tableau . Je pris la craie rouge entre mes doigts . Je suis vraiment aller fort avec lui ...je voulais juste qu'il me comprenne. Je mordais ma lèvre inférieur. Il devrait être là ... pourquoi je me sens pas bien ??
M.Macao me pressait , je me décidais d'arrêter de faire perdre du temps à la classe en répondant. Il fait froid dehors , j'espère qu'il est dans un endroit chaud . Je reposais la craie et retournais silencieusement à ma place sous le regard étrange de toute la classe . Je leurs demandais ce qu'ils se passaient , mal alaise d'avoir autant de regard posé sur moi et on me montrait le tableau , je le regardais intriguée et je vue que toute les réponses étaient évidement correctes mais écrites à droite à gauche ...
 
Lucy : Excusez-moi ..
Macao : Tu viendras à la fin de l'heure
Lucy : Oui
Classe : M. vous êtes qu'un vieux pervers qui aimer persécuter ses élèves
Macao : Silence !! si vous avez de la salive pour parler vous avez de l'encre pour écrire
Levy : Monsieur , je dois dire que même si c'est assez « cool » c'est illogique car la salive et l'encre n'ont aucun lien , commençons nous le Surréalisme ?
Classe : Et Bim !! Ton intelligence est kiffante Levy !!
Macao : Levy s'il te plaît pas toi !! - la suppliant -
Levy : C'était juste une observation et une question ^-^
 
le cours repris, mes yeux étaient a nouveaux branchés sur l'horizon . Si seulement je pouvais l'apercevoir dépasser le portail avec le visage faisant bisquer le ciel nuageux . Je sentais qu'on prenait ma main tenant mon iphone, sa douce chaleur me reconnectait quelque peu avec la classe . Je tournais la tête vers mon camarade de table, Natsu et essayais de lui sourire .
 
Natsu : T'inquiète Luce, il déprime juste dans son coin
Lucy : oui – serrant sa main-
Natsu : Il doit juste être rentrer chez lui
 
Je hochais la tête, un mauvais pressentiment larguait toute bonne raison. Je me suis mise à gratter légèrement mon cou, tique que j'ai pris de lui . Un geste signifiant mon anxiété . Je déteste ne pas le voir en classe . Je prends vraiment sur moi pour ne pas partir de classe maintenant, rester ici me rend encore plus angoisser . Je devrais me calmer et respirer un bon coup . Natsu doit avoir raison, il doit être juste être rentré chez lui . Alors pourquoi je me sens ainsi ...
 
« Lucy, c'est rien, reste calme »
 
J'écarquillais les yeux, sentant de mauvais souvenirs défiler.
 
«  Aller arrête, t'inquiète »
 
Mon bras commençait a tremblé , mon c½ur se soulevait sous la peur et des nausées apparaissaient .
 
«  Lucy , j'ai besoin de toi »
 
Il a besoin de moi, il a prononcé ses mots deux fois et je m'en rappelle très bien , jamais je pourrais laisser ma conscience oublier sa demande d'aide. Pourquoi maintenant ? Je veux Gérald , ici et maintenant !! Si il ne veux bouger ses fesses , c'est moi qui les ramèneraient jusqu'ici. Je déposais mes lèvres sur la joue de Natsu avant de lâcher sa main et me lever . Un bruit de chaise venant à l'opposer de la salle attira mon attention, Jubia était debout , on se regardait quelque secondes surprises de notre mouvement et décision identique . On allait vers la sortie ..
 
Macao : Je peux savoir où vous allez ?! Allez vous asseoir immédiatement !
Jubia : Jubia doit partir merci pour le cours
Lucy : J'ai des choses à faire, merci de donner mon heure de colle à Natsu
Erza : Les filles allez vous rasseoir , en tant que déléguée de classe , je ne peux tolérer de tels comportement sous mes yeux !!
 
On se retrouvait dans l'encadrement de la salle, Erza est tellement forte et responsable. Elle sait qu'elle ne peux partir et qu'elle doit montrer le bonne exemple . On se retournait , elle était debout , les deux mains sur sa table cramponnant affreusement son cahier .
 
Jubia : Jubia s'excuse, elle sera d'accord avec toute les punitions que tu jugeras nécessaire
Lucy : Erza laisse nous faire , rassis-toi.
Jubia/Lucy : Pardonne notre égoïsme et on se tient au courant à la sonnerie .
 
Elle nous fixait avant de mordre sa lèvre inférieure affreusement et hocher la tête . On lui souriait voulant lui transmettre de ne pas s'inquiéter. On fermait la porte et partait en courant .
 
Jubia : Jubia est désolé d'angoisser pour peut-être rien .
 
Je la regardais et souriais , cette fille n'est pas ma s½ur pour rien.
 
Lucy : Ne t'en fais pas , je ne pense pas que nous angoissons pour rien , peut-être qu'il n'est pas dans l'extrême mais si il n'est pas bien , c'est a nous de venir à lui et ..
Jubia : Gérald ne sèche pas pour rien
 
Je hochais de la tête, On se comprend automatiquement. On arrivait hors du lycée aillant réussie à passer avant qu'ils ferments les portes . On s'arrêtait reprenant notre souffle.
 
Lucy : Bon tu appelles chez toi et j'essaye de nouveaux de l'appeler
 
On prit nos téléphone et faisions comme convenue . Bien-sûr pour ma part, je tombais sur son répondeur. J'attendais avec espoir qu'il réponde à Jubia mais c'était mal partie.
 
Jubai : Salut ma chérie , es ce que Gérald est rentré a la maison ?
Lucy : Coucou Wendy !! - parlais-je fort pour qu'elle m'entendent -
Jubia : Elle te dis coucou aussi – me répétant - non ? Il n'est pas a la maison ..
 
Je réfléchissais quand ses paroles ricochèrent dans mon c½ur ..
 
Jubia : Non t'inquiète pas il doit être à la bibliothèque .... ah bha attend il je le vois ! Bon bha on l'a trouvée bisous encore merci !!
 
Je regardais dans tout les sens , putain il est où que je le frappe ?! Jubia me souriait peiné
 
Jubia : Désolé j'ai mentie , elle commençait à s'inquiéter
Lucy : ah.. non c'est rien – cessant de chercher – ce que tu as dis n'es pas bête , on va à la bibliothèque du centre-ville
 
J'allais me mettre en route, quand sa main se posait sur mon épaule .
 
Jubia : Cherchons séparément on iras plus vite... Lucy je voudrais que tu ailles chez toi
Lucy : Quoi pourquoi ?
Jubia : J'ai vue que vous avez exportez votre Kiosque de votre ancienne maison , il l'aimait beaucoup – avec un petit sourire -
 
Mon c½ur se serrait légèrement atténuant fortement les battements de mon c½ur ..ce Kiosque . Ce magnifique Kiosque .
 
Jubia : Préfères tu que j'y ailles ?
Lucy : No problème, tu as raison , je l'avais juste oublié . Allez vas-y
 
Elle partait de se pas, j'appelais Mickaël , lui demandant de venir me chercher le plus rapidement possible . Quand je raccrochais il était déjà en route . Je fixais mon téléphone ..je n'y suis même pas aller une fois, je le regarde toujours de loin. Je n'arrive jamais a l'approcher , ne pouvais supporter tant de souvenirs doux et tendre avec ma mère . C'était son Kiosque dans les longues après-midi d'été au courte d'hiver. Elle s'y installait pour bouquiner , c'était un peu le repaire secret de ma mère et Gérald . Il aimait énormément..il aime énormément ma mère enfin sa tante . Quand elle est parti, il a continué d'y aller s'occupant des plantes et le réparant quand le temps se faisait sentir ... Je secouais fortement ma tête , J'ai pas le temps de m'attendrir !! pour l'instant je dois penser uniquement à comment retrouver Gérald .
 
Ma voiture se garait jusqu'à devant moi, Mickaël allait sortir pour m'ouvrir la portière mais je le devançais. Ma bouche sortait quelque mots, bien que suffisant.
 
Lucy : J'ai affaire à la maison, allons-y s'il te plaît.
 
Nous pouvons nous aimer de tout notre c½ur, mais il reste et restera mon chauffeur, il n'a pas besoin de motif supplémentaire. La route dévalait , je le regardait du coin de l'½il et comme attendue : il ne posait aucune question . Toute fois, il n'arrivait à cacher sa mine tirée marquant son inquiétude. Pardon Mickaël... mais comme les irresponsables que nous sommes : nous voulons régler ça par nous même . C'est nous ses piliers , il ne faut pas chercher plus loin .. de plus impliquer les parents seraient sans aucun doute , une mauvaise man½uvre . Je parles en connaisseuse après tout .
 
Pdv Jubia
 
Jubia sortait de la bibliothèque encore plus soucieuse, où a-t-il pue bien aller ? Je soufflais longuement . Je sortais mon portable et informais Lucy, elle me répondait un millième de seconde après qu'elle venait juste d'arriver . Je regardais l'horloge situé en plein milieu de la grande place garnis de la première vague de la population aillant finis leurs journées . Tout comme nos amis. je réalisais que nous étions parties comme des furies sans même avoir pensée à fouiller l'école .. je pianotais sur mon téléphone.
 
« De Jubia à Mira :
Jubia s'excuse vraiment mais elle a réalisée : qu'elle n'avait même pas regardé dans l'école .. je me disais .. »
 
« De Mira à Jubia »
Tkt, nous savons ce que nous avons à faire, Erza est déjà parti le chercher en ville, Natsu va chercher sa moto chez lui accompagné de Grey , Gajeel et Levy vont faire du coup l'école et moi je vais essayé de croiser Lucy pour qu'on le cherche ensemble. »
 
Je restais quelque peu stupéfaite, Jubia ne devrait pas faire l'étonner, ceux ne sont pas nos amis pour rien. D'une certaine manière même si nous avions pas trouvé mon frère , mon c½ur s'échauffait légèrement malgré se froid hivernal : ils se démènent tous avec grande importance pour le retrouver . Je regardais le ciel qui s'assombrissait , Gérald sais-tu a quel point tu n'es plus seul ?
 
Je repris mes recherches quand mon portable se mis a vibrer à nouveaux .
 
«  de Grey à Jubia :
Erza va en direction du parc que nous squattons le plus souvent, va la rejoindre stp , je les prévenu »
 
Je m'extasierais sur le faite qu'il vient de m'écrire un message plus tard . Je fronçais légèrement les sourcils , pourquoi rejoindre Erza ? Enfin se serait avec joie mais à nous deux on perdrait 50% d'efficacité de recherche ..j'allais lui demander l'explication mais il me devançait
 
« de Grey à Jubia :
La nuit va rapidement tomber, ça craint un peu et Erza est toute seule »
 
Qu'elle égoïste je fais !! On ma prévenu que Erza était partie devant , toute seule alors qu'elle est complètement affoler..et pourtant j'ai même pas réagi car j'étais trop occupée comblé ma propre panique .. je répondais un «  compris » et partais vers le parc , Jubia jure de s'excuser .
 
Pdv Gérald
 
Je pris une tirer et l'expirais doucement . Je me suis mis à glousser avant de presque m'étouffer avec la fumer
 
Gérald : Au moins je n'avais pas la total de l'hypocrisie en aillant une seringue dans mon sac . « je n'en prendrais plus » «  mes potes son là , je ressens même plus le besoins » disait le Grand Gérald alors qu'en faite il avait un bon petite sachet avec lui !!
 
Je suis vraiment comique,je suis hilare . Je suis soulagé d'avoir pris la bonne décision, car après-tout si tu te sens mal : tu dois agir pour aller mieux et c'est ce que j'ai fais !!
Surtout que comme je l'avais prédis : cette balance qui ne cesse de me juger est ... qu'elle balance ? Un magnifique sourire se dessinait, un mouvement mécanique plein de plénitude.
Je me sens vraiment bien , prenant une tirer. Le vrai Gérald est le gas de maintenant. Un mec : cool, tranquille, calme et loin d'être impulsif . Enfin moi-même !!
 
Hey mec ?!, m'appelais un mec au loin
 
Je relevais la tête pour découvrir deux mec , l'un légèrement plus jeune que l'autre qui devait lui avoir mon âge. s'approchant de moi. Ils me montrèrent deux bouteilles d'alcool comme pour accès a m'approcher
 
On fume ensemble ? Me proposait le plus grand.
 
Gérald : Si vous me prenez par les sentiments – montrant du doigt les bouteilles avant de sourire -
 
Ils me rejoignaient en rigolant sachant d'avance que nous allions passer une bonne après-midi. Je levais ma tête vers le ciel pour apercevoir les étoiles briller ...ah... donc une bonne soirée.
C'est ainsi que nous commencions à fumer, moi et c'est deux inconnus. On parlait de chose superficielles qui me convenait amplement, on ne voulait pas se taper l'amitié juste fumer ensemble. Nous prouvant sûrement que nous étions pas seule dans cette « décadence » ce mot utilisé par M. et Mme . Parfaite .
 
Cette endroit est vraiment calme – disait le plus jeune -
 
Je le regardais de plus près pour m'apercevoir qu'il devait avoir l'âge de Lucy ... je secouais ma tête avant de hocher de la tête . Il me passait un joint que j'acceptais avec grand plaisir. Je la portais à ma bouche savourant avec impatience les dix secondes qui allait arriver , au moment où ces secondes auront fait «Ding » cette boule de douce chaleur allait remonter jusqu'à ma tête et me procurer une extase sublime .
 
1..2..3..4..5..6..7..8..9..10 !
Mes yeux firent un looping, un nouveau sourire se dessinait sur ma bouche, c'est alors que je réalisais que depuis que j'avais pris ma merveilleuse dose : mon sourire ne cessait d'apparaître .. je regardais ces gas juste devant moi, on se regardait avant d'exploser de rire , on devait avoir des putains de tête,c'est hilarant !!
Oui je réalisais aussi que je devais rester avec des gens comme eux. Des personnes qui répondent à tes attentes quand tu es dans le mal. Cette bande n'était pas faite pour moi, ça ce voyait tellement, ils sont bien trop mignon !! mains dans la mains sur le chemin blanc immaculé de ce Monsieur et cette Mme.parfaite, ça me donne la gerbe .
 
J'attrapais cette bouteille de Vodka et bu au goulot glacée un long cul-sec. Je suis bien, tranquillement posé avec de bonne connaissance ..
 
Gérald : Comment vous vous appelez , au faite ?
Fared: C'est vrais ça, moi c'est Fared
William : Ohayo !! moi c'est William et toi ?
Gérald : Je suis Gérald – leur passant la bouteille -
 
Vous savez quoi ? Je souriais encore . Je me sens bien. Les étoiles danses hauts dans le ciel, c'est un magnifique spectacle. Si je n'aurais pas écouter ce qui était bon pour moi .. je ne serais jamais ici pour assister à ça ..
 
Je le déposais contre mes lèvres et prenais mon air.
 

Tags : Gérald - déprime - drogue - honte - souffrance

Fic 2 : chapitre 44 28/11/2016

Chapitre 44 : Psychologue-Gajeel et Lucy-Mother 


Pdv Lucy
 
On était sur le toit, l'air frais me parcourant le visage me calmais doucement. Gajeel toujours dans le silence me faisait signe de continuer jusqu'à la barrière nous séparant du vide . Cette fois-ci c'est une bourrasque de vent qui frappait mon visage.
 
Gajeel : ça fait du bien pas vrais ?
Lucy : Oui – dis-je faiblement -
 
Le vent peut apaiser, mais ne peux malheureusement pas éteindre la honte d'avoir craquer aussi facilement. Je regardais le vide , la tête baissée, ce qui a dû l'alerter .
 
Gajeel : Tout le monde a le droit de craquer ...c'est au calme et puis il n'y avait personne .
Lucy : ouais – resserrant mes mains sur la barre glacée -
Gajeel : Bon allez, déballe tout
 
Un fin sourire s'étendait sur ma bouche, «  déballe tout » sont les mots que j'avais prononcée pour qu'il se livre a moi, ce matin même
 
Lucy : Je ...
 
Ma gorge se nouait fortement, comme si on avait décidé de faire un garrot autour d'elle. Toute mes idées se mélangèrent , mes mains empoignaient sévèrement le barrot d'une telle force que mes phalanges en devenaient blanche .
 
Gajeel : Parle s'en réfléchir , tu sais bien que tu n'as pas besoin de prendre de pincette avec moi
 
J'ouvrais grand les yeux en réalisant qu'il avait raison . Je me suis toujours reconnue quelque peu en Gajeel d'une façon ou d'une autre .
Déjà nous étions tout les deux du genre solitaire , notre style était Blackandblack, on se faisait respecter par notre froideur ..enfin la liste est longue pour dire que je n'ai eu aucun mal à l'apprécier ou du moins à le supporter.
De plus, voir que quelqu'un n'était pas tout rose me rassurais grandement dans cette grande et magnifique école éclatant. Que je n'étais pas une tache salissant un carrelage blanc venant d'être lavé à la javel. Chacun sa vision de voir , ok ?!
 
Breff, après ça : nous avions posés notre dévolue sur la même fille qui avait toute les qualités pour charrier facilement, gentiment bien-sûr, ne commencé pas a vous enflammer en disant « oui , vous êtes que des connards qui vous amusez à harceler les gens » STOPP ! J'ai dis gentiment !! reprenon et cette fille avec ces incroyablement capacités jouissif n'est autre que ....roulement tambour !!! Natacha !! et oui Natacha alias l'ex de Natsu . Avoir cette même personne a charrier nous a donné une raison de s'approcher et puis finalement par carrément s'allier.
 
Ensuite Natsu et moi , on a commencé à traîner ensemble, qui a fait que j'ai finis par traîner avec Gadeel et malgré nos caractères comme je le disais solitaire : on a fini par suivre la bande. Nous n'avons pas le genre d'amitié où nous sommes mains dans la mains ( heureusement sinon Natsu nous aurait coupé la tête ) on ne s'envoie pas non plus des messages tout le temps , pour preuve se matin j'étais choquée qu'il m'appelle mais tout ça pour dire que même si on se le montre pas , Gajeel est un très grand ami et vice-versa , nous pouvons nous parler sans langue de bois et avoir peur de blesser l'autre. Notre amitié est incroyablement stable ... C'est pour ça que ma bouche , là , maintenant, ne trouve aucun mal à trouver du son .
 
Lucy : J'étouffe , j'en ais marre , je suis perdue ..
Gajeel : et pourquoi ?
Lucy : Quoi ?
Gajeel : Ouais pourquoi tu étouffes Lucy ?
Lucy : C..car ... on attend de moi que je sois parfaite , sans qu'aucune critique puisse se former sur mon front. Je voulais vraiment être parfaite comme un petit Ange , bien mignon ..mais – relevant la tête pour le regarder - J'en suis incapable !! ce n'est pas moi !! je ne peux pas être comme Erza , Mira , Levy ou encore Jubia ...
Gajeel : Que représente le « parfaite » pour toi
Lucy : ..je ne sais pas ..quelqu'un – baissant la tête - ..sourire même si ça ne vas pas , toujours tendre la main , toujours être gentille et douce , être sûrement bien habiller : être féminine sans trop l'être pour ne pas devenir allumeuse, toujours pardonner , toujours être calme dans toute les circonstances ... ne ..ne pas montrer ses sentiments pour ne pas blesser les autres , ne pas refouler les gens – sentant mon air se restreindre – toujours accepter l'amour des autres ....
Gajeel : Tu as raison , tu en es incapable ...jamais tu ne pourrais l'être
 
Mon c½ur ratait un battement, la gifle que je me prenais était rude, mes yeux s'embuèrent légèrement.
 
Gajeel : Comme tout le monde
 
Je relevais la tête brusquement sentant mon c½ur fortement apprécier ce qu'il venait de dire .
 
Gajeel : Tout le monde connaît l'expression «  Personne n'est parfait » pourtant . Quelle est donc cette lacune Lucy ? - en me souriant grandement -
 
J'ouvrais grand les yeux , bouche bée
 
Gajeel : Il est vrais : tu as une image à tenir, surtout due au faite que tu es quelqu'un de connue mais personne te demande d'être parfaite, tu étouffes car tu recherches à être quelque chose que tu n'es pas , tu veux ressembler au filles qui sont plus ...douce peut-être car tu as peur de t'éloigner d'elles
 
J'écarquillais grand les yeux , ses paroles me rappelais quelque chose , je tournais la tête vers lui interdise ...
 
Gajeel : eh oui Bingo Lucy , je t'annonce que tu es tombée exactement dans la même connerie que moi .
 
Je le fixais sans savoir quoi dire .
 
Gajeel : Je suis déçu que tu ne crois pas en mon couple
 
Je le regardais toujours aussi interdise .... suis-je stupide à se point ?
 
Gajeel : C'est hypocrite , donner des opinions que tu ne crois pas toi même , te voilà encore moins proche de la fille parfaite que tu voulais être ! C'est infligeant ..
Lucy : ..J..Je crois vraiment en votre couple !!! je te jure ! Vous êtes si mignon !! jamais je douterais de votre couple car vous n'êtes pas pareille ..et puis je suis qui po..
 
Il me refit une pichenette sur le front
 
Gajeel : Je le sais , baka .. - on se taisait avant qu'il reprenne ma remise en question – donne toi tes propre conseils, tu n'es pas comme Levy, Mira, Erza ou Jubia comme elles ne sont pas toi , tu peux refouler ton caractère autant que tu le souhaite , il reviendra toujours au galop avec cette impression d'étouffer ou d'être perdu . Soit toi même.. Ne te mens pas..C'est là où on découvre les vrais amis Lucy. Si elles restent malgré vos différences alors là tu pourras crier sur tout les toit sans crainte «  JACK POT , j'ai trouvée mes vrais amies» «  des amis officiels » Tu n'es pas parfaite , tu es Lucy , une fille solitaire, complètement déjantée, au tempérament fort , qui aime avec un grand amour ses amis. Reste sur cette base ...
 
Lucy : ..donc ...imagine ..si , genre un jour j'ai envie de rester seule ..mais genre tout vas bien mais j'ai envie d'être seule .. ne le prendront-ils pas mal ?
Gajeel : Tu n'as aucun doute que moi je le prendrais pas mal, fait autant avec eux . Personnellement je trouvais ça étrange que toi , tu restes h24 avec tout le monde d'un coup .... Montre leur qui est sérieusement Lucy , celle qui ne se laisse pas influencer pour être acceptée et tu verras le résultats ..
 
Ce mec est un philosophe putain !! il est tellement mature , je découvre encore une incroyablement facette de Gajeel . Il a raison sur toute la ligne , je suis stupide ! En faisant ça.. je ne respecte pas mes amis
 
Gajeel : ..pourquoi maintenant ?
Lucy : Hum ?
Gajeel : Pourquoi avoir pété un plomb tout d'un coup ?
Lucy : Oh .... J'avais demandé à une de mes connaissances de faire quelque chose pour moi , n'aillant plus mon phone , il a prévenu Gérald pour me faire passer le message . Je dois récupérer un truc et donc il ma donné rendez vous ...et sachant que je vais devoir les revoir , mon foutu frère a pété un câble .... j'en ai eu marre , qu'il critique tout ce que je fais, il est vraiment aller loin , carrément me foutre un baffe ... qu'il soit allez aussi loin dans sa colère alors que moi j'ai jugé qu'il n'y avait rien de grave ... je me suis mise à étouffer ... j'ai alors réalisé..
 
Attend qu'est ce que je vais dire là ...ferme là Lucy !!
 
Gajeel : Il te fait comprendre quoi ?
Lucy : Il me fait comprendre que .....je ne pourrais
 
Lucy ne parle pas plus !! tais-toi !! calme toi
 
Lucy : Jamais.. jamais je pourrais être cette ange .. une fille totalement clean
Gajeel : Un ange a le droit aussi a un passé difficile , tu étais victime rien d'autre
Lucy : PAS DU TOUT !!
 
Venais-je vraiment d'élever la voix... Je le regardais , m'excusant du regard . Il avait l'air perplexe, cherchant ses mots. Il posait sa main sur mes cheveux me les ébouriffant
 
Gajeel : Je me suis emporté , désolé d'être aller aussi loin . Va voir Gérald et dit lui ce que tu ressens il comprendra , il est juste très inquiet pour toi .
 
Il se retournait et commençait à partir ... pourquoi quand je me la ferme , je me sens aussi mal . Prise de sensation de confinement ... j'ouvrais grand les yeux , courait pour le devancer et barrais son chemin , tendant mes bras de chaque coté de mon corps vers l'horizon s'enneigeant . Je devrais juste arrêter de me mentir là aussi et m'avouer que j'ai envie de le dire ...
 
Lucy : Je ne suis pas la douce Lucy qui n'a été que victime , j'ai fais des choses qui craignent, qui me font tellement honte .. enfaîte je veux PAS qu'on essaye de me comparer a un ange !! - finissais-je mi-criant -
 
Je fermais les yeux ne voulant pas confronter un regard inqualifiable
 
Gajeel : D'accord c'est noté
 
Je relevais légèrement le regard pour voir sa main tendue vers moi le point serrer , des larmes coulaient le long de mon visage sentant un soulagement naître enfin en moi . Je voyais son visage souriant et confiant , j'y répondais sans tarder et plongeais mon poing contre le sien . Désignant par se geste , notre confiance, notre respect, notre connaissance de l'autre et par dessus tout : notre amitié .
 
Lucy : Dis tu penses vraiment que je suis stupidement naïve d'aller les voir ?
Gajeel : Fais confiance en ton jugement et puis entre nous je pense pas qu'ils vont te violer dans un bar en début d'après midi – ricanait-il-
 
Je pleurnichais quelque minutes mais contradictoirement je rigolais aussi , après cela sur la route, je le suppliais de me passer un mouchoir mais il refusait catégoriquement , stipulant «  c'est les mouchoirs pour Levy » , je l'ai donc insultée de petite fleur bleue qui me valu un gros coup sur la tête. À peine dans la cours , deux bras entouraient mon coup.
 
Levy : Tu vas mieux lucy ?
Lucy : hein ? ...comment sais tu ?
Levy : Je .. je tes vue partir en trombe , je voulais venir de moi même , mais l'abruti a voulu y aller
Gajeel : Arrêter de m'appeler « l'abrutie » !!
Lucy : oui ça va mieux , l'abruti était d'une grande aide – l'ignorant -
Levy : Bon bha si l'abrutie t'as été utile , c'est parfait – l'ignorant de même -
Gajeel : Ne prenez pas la confiance !!!!
Levy : Ah bon ? Je dois pas avoir confiance en toi – lui souriant -
Gajeel : Ne joue pas sur les mots
 
Hein ?? attendez ? Attendez ??
 
Levy : C'est exactement ce que tu as dis , pourtant
Gajeel : Tu les as sortie du contexte !!!
 
Sérieux !! non pitié que ça recommence pas ! !!
 
Levy : je répète ce que j'ai entendue !!!
Lucy : - craque - VOUS DISPUTEZ PAS !!! ALERTE NOIR !! JE REPETE ALERTE NOIR !! Levy reprend ta lecture !! ça doit être passionnant !! d'ailleurs comment tu l'as déniché !! mais on a pas le temps ! Retourne bouquiner !! Gajeel tant les mouchoirs !! j'ai entendue dire qu'il était émouvant !! tu gardes toujours des mouchoirs pour Levy , n'en cédant même pas un pour ta super pote alors c'est le moments de tant servir !! - le retournant et les poussant – aller go!go go !
 
Ils pattèrent , ne suivant pas trop ce qu'ils venaient de se passer ! J'entendais au loin «  il lui est arrivé quoi » venant de levy , puis un «  laisse elle est cinglée » de Gajeel et pour conclure un «  ouai ta raison c'est Lucy après tout » . Les fumiers !! je les aide et voilà comment je suis remercier !! mais j'ai évité une dispute soit une guerre froide mondial , je levais ma main vers le ciel : Victoire !!
Quand j'entendais la porte du bâtiment s'ouvrir avec des voix qui disaient «  elle est là » c'était évidemment la bande , je courais vers eux en criant «  Victoire » ils me faisaient les yeux ronds
 
Lucy : Vous voyez genre ils commençaient une dispute ! Je me disais et tout mais non pas encore genre !! mais si !! car Gajeel était un abruti et nous on s'amusait à le dire genre tu vois puis après ça c'est amplifier , je commençais à stresser à mort car quand ils se disputent c'est la fin du monde , mais au lieu de rester terrifier , j'ai pris du courage et réglais le problème grâce au bouquin de Levy me ..- au bord de larme – me sacrifiant car .. après ils m'ont traités de folle !!
Bande : On confirme
Erza : Bravo Lucy !! je suis fière de toi !! - me prenant les mains -
Lucy : Merci Erza !! -accrochant les siennes -
Erza : ça due ne pas être facile , mais tu n'as pas renoncée et tu as été récompensée malgré ton sacrifice , ne l'oublie pas !! - au bord des larmes
Bande : Elles se croient dans un film !!
Lucy : Promis je n'oublierais jamais !!
 
Quand je sentie quelque chose de mouillée et chaud dans ma nuque avec ce parfum chaleureux .. je me retournais doucement , vibrant comme un tel et croisais son regard de feu.
 
Natsu : Ne m'oublie pas non plus
 
Lucy au rapport !! Lucy au rapport !! J'échangeais un regard avec lui , avant de me réveiller de ma transe et foutre ma main sur son visage et l'éloigner de moi .
 
Lucy : PAS ICI !! - rougissant violemment-
Natsu : Ouais bha au moins là , tu t'occupe de ma présence !!!
Bande : Bon on va filer avant qu'ils se déshabillent
Lucy : QU'EST CE QUE VOUS RACONTEZ VOUS !!
 
Je pris la main de M.manque d'attention et on les rejoignait. Mira posait son coude contre mon épaule me regardant dans les yeux ..
 
Mira : Tu vas mieux ?
Lucy : j'ai eu l'occaz de parler avec Gajeel du coup je vais beaucoup mieux
Bande : Avec Gajeel ? - les yeux ronds -
Lucy : Bha oui avec Gajeel ^-^ , ne jamais sous estimer des camarades de charriage – souriant tendrement -
Natsu : Ooh vraiment – le regardant de loin-
 
Même si il aurait sûrement pas voulu , sa voix était rauque , me dit pas ..
 
Lucy : Qui il embrasse actuellement ?
Natsu : Levy
Lucy : C'est bien – lui ébouriffant les cheveux -
 
Il est tellement idiot, mais je ne m'inquiète pas , il m'a déjà fait des petites crises de jalousie avec Gérald et rien de dramatique ne c'est produit . Gérald .. d'ailleurs quelle heure est-il ? Es ce que je peux oser demander ? .. j'humectais mes lèvres , me préparant à dire quelque chose qui les décevrais mais je dois le faire ... car c'est mon choix de vouloir y aller !! Je resserrais la main de Natsu.
 
Lucy : Quelqu'un peu me donner l'heure , s'il vous plais .. ?
 
Ils me regardèrent tous laissant un silence suivre . Je mordais ma lèvre inférieur . Je dois respecter mon choix !!
 
Erza/Mira : 13h36
Lucy : Je vois merci ..
 
Je lâchais la main de Natsu et me mettais devant eux comme peux avant avec Gajeel , les arrêtant .
 
Lucy : Je sais que je pousse Gérald à bout et que vous même vous êtes contre l'idée que j'y aille .. mais ....je ...je sais ce que je fais , c'est mon choix . Malgré ce que dis Gérald et que se soit des personnes pas très saine dans leurs choix de vie : se sont ne pas automatiquement des personnes mauvaise et encore moins pour moi .. je ..
Natsu : Car tu les défends maintenant – grognant comme si je venais de l'insulter -
Lucy : Pas du tout , je dis les fais c'est tout !! mais .. j'en aurais genre pas pour longtemps ..et j'aurais la flemme de rentrer au lycée en solo donc vous pouvez pas m'attendre dans le parc en face du bar ?
 
Leurs yeux s'ouvrèrent encore en grands, bon ok.. il fait froid mais ils peuvent bien faire ça pour moi ...alors ..j'abuse ?
 
Bande : Vraiment – disait-ils en ch½ur -
Lucy : Bha ouais , j'en ais pour 20 minutes grand max
Mira : Oui bien-sûr !!
Grey : C'est au calme, finalement !!
Natsu : Es ce que j'aurais le droit d'espionner de loin -^-? - me testait-il -
Lucy : Oui !! - dis-je heureuse qu'il veuille bien -
Natsu : Aurais-je le droit à un chocolat chaud du distributeur ?
Lucy : Oui même une douzaine si tu veux !! - m'empressais-je comme une gamine -
Natsu : non 1 , et avec l'option sucre ? -^-
Lucy : Oui même avec la mousse de lait si tu veux !!!
Natsu : Non juste l'option sucre -^- , la mousse de lait ça étouffe ... bon ok ça me va
 
Je poussais un petit cris de joie et on y allait .
 
***
 
J'entrais dans le bar où je vue directe James me faire un petit signe de main , j'allais à leurs table. Mike se décalait pour me faire une place , je m'asseyais
 
Lucy : Salut
Eux : Yo
James : Bon c'était la galère pour retracer l'origine de la photo, beaucoup de monde avait relancés à droite à gauche la rumeur
Mike : Le principe de la rumeur
James : pour justifier le temps que j'ai pris à trouver – regardant Mike -
Lucy : Et donc ? - devenant impatiente -
James : Elle s'appelle Meï Tonari – me repassant mon portable – tu l'as connais
Lucy : Meï ? tu dis ? Ça me dis quelque chose mais rien de plus ...putain c'est qui ? Où l'ais-je croisée déjà – fronçant des sourcils -
James : Du coup, j'ai regardé sur Facebook
Thomas : Attendez je coupe , car il y a un truc qui m'as grave choqué !!
Lucy : C'est quoi ?
Thomas : Meuf que tu te mets sur Facebook ?
Lucy : C'est pas trop mon délire , ça m'intéresse pas
Mike : Mais c'est la base !!
Kenji : Arrête de forcer , elle a pas envie , elle a pas envie
 
Je le regardais clignant des yeux , vient-il de m'aider là ? Et il n'as rien dit depuis que je suis là ? C'est pas son genre ? D'habitude il se mets en avant autant qu'il peut ...
 
James : Je reprends , du coup j'ai regardé sur facebook et je les trouvé – prenant son tel – pour être bien sûr que c'était elle , j'ai comparé ses photos profils de ses photos dans son tel et c'est bien elle – me passant son tel -
 
Je regardais l'écran et écarquillais les yeux, c'est une plaisanterie ? La blague de l'année ? C'est une ex à Natsu , une fois elle est venue nous interrompre pour lui dire style qu'il mentait , qu'il l'aimait toujours ...... et moi qui croyais malgré ça c'était une gentille fille !! elle ose balancer une fausse rumeur sur moi , qui aurait pu créer une rupture entre moi et Natsu, sans oublier qu'a cause d'elle !! Sting et lui ne sont plus pote ! Elle a cassée une amitié pour son petit plaisir personnel ..
 
Lucy : La pute – n'arrivant a me retenir – putain la pute !!
James : Alors c'est qui ? On a fait nos paris !
Steven : Oui grave !! moi je dis elle était dans genre le fan-club de ton mec
Thomas : Moi et James on dit c'est son ex !!
Mike: mais vous avez rien compris !! c'est la s½ur à son mec ! Regarder ils ont tout les deux les yeux vert ... oh et le muet à coté de moi pensait que c'était une amie à toi grave jalouse , j'avoue j'ai douté à un moment mais trop sûr c'est ça s½ur !!
Kenji : Le muet t'emmerde
Lucy : Alors félicitation à Thomas et James – dis-je sèchement -
Serveur : Le chocolat chaud ?
James : C'est pour elle – me désignant -
 
Le serveur posa la tasse de chocolat chaud devant moi avant de partir, je regardais James et le remerciait .
 
James : alors que veux-tu faire ?
Lucy : je ne peux évidemment ne pas laisser passer ça , elle a touché a mon honneur , a mon couple et au lien d'amitié de Natsu et Sting .
Thomas : Ouais , sinon elle recommencera.
Lucy : Putain la pute !! je n'y crois pas – riant jaune – elle me fou la haine grave enfaîte
Thomas : venge toi vite fait bien fait , comme ça tu n'auras plus la haine , elle récoltera se qu'elle aura semé et puis voilà
Steven : Mention : le mec utilise des expressions mdrr
Thomas : Tg c'était stylé
 
Je regardais Mike et un sourire se dessinait sur mon visage
 
Lucy : Hey Mike ?
Mike : Hum quoi ?
Lucy : Tes en couple ?
Mike : Wouaaa tout doux meuf !! reste une meuf bien steuplais et puis Kenji est mon pote dsl
Lucy : Imbécile je parles pas pour moi – soufflant -
Steven : Je sens trop son coup !! - rigolant s'agitant comme un gosse -
Lucy : Alors ?
Mike : Bha tu me connais , ouais je suis avec une meuf , je me suis mis avec se matin
James : tu veux pas casser ?
Mike : Pourquoi , j'ai connue son lit qu'une fois et chez elle il y a une fontaine de chocolat , je vous jure !!
Thomas : Aller mec !! ça peux être pas mal je le sens !!
Mike : attendez ... - cherchant le bute de sa rupture - .....vous voulez que je branche l'autre ?? oh putain ouais je casse !! ça va m'amuser !!
 
Il prenait son tel , restait quelque secondes dessus et me regardais attentivement .
 
Mike : Bha c'est fait je t'écoute !!
Steven : Putain tes un connard !!je t'aime trop
 
Je clignais des yeux , vient-il vraiment de la larguer par message sans aucune pression ?!!
Je pourrais me sentir coupable ..mais alors pas du tout , Mike est un mec a meuf , si le seul motif pour qu'il reste avec est une fontaine en chocolat ...bon ok c'est du chocolat mais sérieusement , je viens de lui faire gagner du temps à la fille en question .
 
Lucy : Genre tu te rapproches d'elle et d'office elle va se livrer a toi , et quand elle te balance un truc bon , tu me le refile ... j'aurais un moyen de pression et elle ne pourra plus recommencer ses douilles
Thomas : La Lucy est vénére !!
James : Si elle ta vraiment blesser , je peux faire un truc pour lui pourrir la vie, j'ai même trouvée des photos assez chaude dans sa galerie photo sur son phone
Mike : Ah ouais quoi ? - mettant son tel sous silencieux -
James : Rien d'ultra hot mais quand mê...
Lucy : Stop !!! - le coupais-je- garde ça pour toi s'il te plais et ne fais rien !! je ne veux pas lui faire mal à se point et mike .. jure moi de pas coucher avec elle ..
Mike : PARDON !! tu me demandes de rompre avec ma fontaine en chocolat pour une meuf avec qui je pourrais rien faire ?!
Lucy : Exactement .. jure le moi vraiment
Mike : Lucy quand même, tu m'as bie...
Kenji : Je le ferais ..
 
Je le regardais, toujours aussi calme presque inexistant fixant son verre de bierre. Je fronçais du regard , il lui est arrivé quelque chose ? D'habitude jamais il l'aurait fait de lui même . On se regardait avec les autres en hochant des épaules tournant négativement la tête, signe que nous savions pas ce qu'il avait .
 
Lucy : Vraiment ?
James : T'es chelou mec
Kenji : Zappé , je le ferrais ..
Mike : Bon d'un coté merci mec !! car je serais devenu fou !! mais ...ça veut dire que j'ai cassé avec ma fontaine en chocolat pour rien !!!! - grimaçant violemment – attendez il a peut-être moyen de la ravoir !! voilà je lui fais le coup : c'est une sale blague d'un de mes potes !!
 
Putain il mérite des tartes ! A toute les filles de la terre : Ne jamais tomber sous le charme de Mike, Jamais !! je finissais mon chocolat chaud et me levais . Je fouillais dans mon sac cherchant mon porte feuille .
 
James : Pas pour cette fois
Lucy : Quoi ? Non j'insiste !! tu as perdue du temps là-dessus ..
James : Laisse tomber, c'est cadeau
Thomas : Profite , c'est rare
Mike : c'est bon les gas !! enfaîte j'ai pas cassé avec elle ..eux !!!
Lucy : alors merci beaucoup , je dois y aller , mes cours reprennes bientôt et on m'attend .
James : A une prochaine – me faisant un signe de main-
Thomas/ Mike/ Steven : Bye
 
Je fixais Kenji qui restait silencieux, putain il a quoi ! Bon remarque il est bien entouré , ça devrais aller . Je partais. Je fis deux pas dehors, je voyais déjà les autres entrain de me faire signe , j'allais leur répondre , quand :
 
Kenji : Lucy !!
 
Je me retournais , pour voir Kenji légèrement embarrassé. Putain c'est stressant de le voir comme ça !!
 
Lucy : Oui Kenji ?
Kenji : J..je .. putain c'est galère ...
Lucy : Hum ? Si tu ne veux plus , c'est pas grave tu sais – supposais-je -
Kenji : Non c'est pas ça , j'en ai rien a foutre de ça
Lucy : Bha alors ? Tu avais l'air bizarre ? Tu es sûr que ça va ? Tu peux me parler si tu veux
Kenji : P..Pardon – abaissant son dos -
 
Je restais la bouche bée, ahurie devant se gas qui devait normalement être Kenji , le gas impolie qui ne respecte aucun code ..enfaîte rien .
 
Lucy : ..P..pourquoi t'excuses tu ? Redresse toi voyons !! - me sentant gêner -
Kenji : Excuse-moi pour la dernière fois ! Tu aurais pue prendre un coup par mégarde
Lucy : ...Serieux ? Pour ça ? ...Kenji je crois que tu es tombé malade , tu veux que t'appelle un taxi
Kenji : Rend pas les choses plus embarrassante merde ! Je suis peut-être un connard ! Que j'assume amplement ! J'aime foutre la merde ! Mais pas dégueulasse au point de ne pas m'excuser alors que j'aurais vraiment pu te faire mal ..alors pardon, je veux pas qu'on soit en froid et qu'on se calcule vraiment plus pour ça ..car ouais je te trouve canon ...mais avant tout ..car pour moi tes une potes ..
 
je le regardais toujours incrédule, sérieux ? Je gloussais avant d'exploser de rire .
 
Lucy : J'y pensais même plus mec , tu faisais cet tête car tu t'en voulais ? Où est passer le grand Kenji qui ne s'excuse jamais
Kenji : la ferme , j'ai envie de vomir tellement je viens de faire le suceur mielleux ..
Lucy : ça ma fait plaisir ...oh et du moment que tu te tabasse plus a se point avec mon mec , ça me va , je compte sur toi pour Meï alors ?
Kenji : Et comment !! elle va devenir folle de moi – avec un grand sourire -
Lucy : Parfait
 
Je lui présentais ma main , il approchait la sienne et fis un tape-là , oui oui un tape-là avant de partir , en me retournant j'ai vue que Natsu c'était approché, il est incorrigible . Il fixait Kenji avec l'air sérieux avant de m'attraper la main et on allait voir les autres, me serrant a lui .
 
Natsu : Pourquoi tu souris ?
Lucy : En quelque sorte : ils ont grandis
Natsu : Tu parles toujours de pareil gamins !!
Lucy : Tu ne les connais même pas – ricanais-je-
Natsu : M'en fou – me regardant a nouveaux – pourquoi tu souris encore ?
Lucy : Je me suis fais un ami officiel
Natsu : Mon cul ouais , c'est pour ça qu'il ta retenu l'autre ? C'est lui ton super ami !!
Lucy : en quelque sorte , il voulait s'excuser pour la dernière fois
Natsu : C'est mort le croit même pas , c'est ça fase d'approche pour t'avoir, vous êtes pas pote
Lucy : Crois ce que tu veux , moi j'ai un nouvel ami officiel
Natsu : Tu rêv...
Lucy : Natsu – l'interrompant - Je t'aime
Natsu : - il tournait la tête rougissant – o..ouai moi aussi , même si tu es chiante
 
***
 
Lolouw_ : Bonjourno !! non je ne suis pas malade pour avoir posté deux chapitre en pas beaucoup de temps, j'ai eu un coup de punch voilà tout !!
 
Bon alors que pensez-vous de se chapitre ? Vous avez découvert le vrais lien et puissance d'amitié de Lucy et Gajeel ? Qu'en pensez vous ? Surpris ? Et pour la bande de James, Mike, Kenji, Thomas,Steven.. Breff je suis toute ouïe !!
 
Ps : 1 minute de soutien pour la recopine de Mike alias la fille qui a une fontaine en chocolat .. on devrais peut-être lui trouver un prénom même si je ne sais pas si elle va avoir une place dans l'histoire ........ je sais !! proposer moi des prénoms !! et si finalement elle joue un rôle dans l'histoire je lui donnerais un que vous m'aurez proposer
 
bisous
 
 
 
 

Tags : Psychologue-Gajeel - nouvel amitié - blablabla

Salut Mina ^-^ 09/03/2013


 
 
Coucou , moi c'est Loreen ou Lolo-chan  mon surnom enfin bref j'ai fais ce blog pour partager mon KIFF pour Fairy Tail 
  
Mes fics que j'ai commencé où bientôt commencé seront principalement sur le NALU!!!!!!!!!!! 
Tout simplement car c'est le couple le plus Kawii au monde 

Mes régles

-Pas d'insultes 
-Pas de plagias
-Pas de pervers   
-Pas Rageurs 
donc bonne visite !!!! ^^